Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : La croissance italienne un peu plus faible que prévu en 2015

Marché : La croissance italienne un peu plus faible que prévu en 2015

tradingsat

ROME (Reuters) - La croissance de l'économie italienne a été légèrement plus faible qu'attendu en 2015 après trois ans de récession et la dette publique a inscrit un nouveau record, montrent les statistiques officielles publiées mardi.

Le produit intérieur brut (PIB) de la troisième économie de la zone euro a augmenté de 0,8% sur l'année écoulée après une contraction de 0,3% en 2014 (révisée de -0,4%), a précisé l'Istat, l'institut national de la statistique.

Le gouvernement dirigé par Matteo Renzi prévoyait pour 2015 une croissance de 0,9%.

L'Istat précise que la croissance 2015 a bénéficié, à hauteur de 0,1 point de pourcentage, du fait que l'année comptait trois jours ouvrés de plus que la précédente.

Pour 2016, Rome table sur une hausse de 1,6% du PIB mais les indicateurs récents ont déçu et Matteo Renzi a déjà laissé entendre que cet objectif était probablement hors de portée.

De son côté, l'OCDE a dit le mois dernier que la croissance italienne pourrait ne pas dépasser 1% cette année.

Le déficit budgétaire a été contenu en 2015 à 2,6% du PIB, le chiffre prévu par le gouvernement, donc sous le plafond de 3% prévu par les règles européennes, qu'il avait atteint en 2014.

La dette publique a cependant atteint un nouveau pic à 132,6% du PIB, après 132,5% en 2014, sans pour autant atteindre la prévision gouvernementale de 132,8%.

L'Italie reste ainsi, après la Grèce, le pays de la zone euro le plus endetté par rapport à son PIB.

(Gavin Jones; Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...