Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : La BCE soutient les actions de la zone euro, Londres recule

Marché : La BCE soutient les actions de la zone euro, Londres recule

par Patrick Vignal

PARIS (Reuters) - Les Bourses de la zone euro ont terminé mardi en hausse modérée, soutenues par un repli de l'euro sur des anticipations de maintien par la Banque centrale européenne (BCE) d'une politique accommodante, Londres finissant pour sa part dans le rouge, pénalisée par son exposition aux ressources de base.

Le CAC 40 a gagné 0,08% à 5.513,82 points et le Dax allemand a pris 0,35%. Le Footsie britannique a cédé 0,17%

L'indice EuroStoxx 50 a pris 0,28% et le Stoxx 600 0,13%, le FTSEurofirst 300 reculant pour sa part de 0,08%

Les valeurs exportatrices de la zone euro ont été favorisées par le recul de la monnaie unique européenne, qui a perdu jusqu'à 0,4% face au billet vert pour revenir vers 1,22 dollar après des informations de Reuters qui cite des sources selon lesquelles la BCE ne devrait pas renoncer lors de sa réunion monétaire de la semaine prochaine à son engagement de poursuivre ses achats d'actifs jusqu'à la remontée de l'inflation à son objectif, soit un peu moins de 2%.

Le gouverneur de la banque de France, François Villeroy de Galhau, a implicitement confirmé ces informations en déclarant au quotidien allemand Börsen Zeitung que la zone euro avait encore besoin d'une politique monétaire accommodante, l'inflation n'ayant pas encore atteint l'objectif de l'institution de Francfort.

La BCE doit surveiller l'évolution récente du taux de change de l'euro au regard de son impact potentiellement négatif sur les prix importés, déclare également François Villeroy de Galhau dans cette interview.

Toujours sur le marché des changes, la livre sterling perd 0,15% face au dollar après l'annonce d'un recul de l'inflation au Royaume-Uni en décembre.

Le dollar accuse quant à lui un repli de 0,35% face à un panier de devises de référence, non loin des creux de plus de trois ans touchés ces derniers jours.

Le prix du bitcoin a perdu pour sa part jusqu'à 18% pour tomber à son plus bas niveau depuis près d'un mois, la menace d'un encadrement strict des transactions sur la plus médiatisée des cryptomonnaies se faisant de plus en plus précise.

Les signaux venus de la BCE ont aussi eu pour effet d'accentuer la baisse des rendements des emprunts d'Etat de la zone euro. Le Bund allemand à 10 ans perd ainsi plus de trois points de base à 0,557%.

LES RESSOURCES DE BASE ET L'ÉNERGIE SOUFFRENT

Aux valeurs en Europe, la plupart des indices sectoriels ont fini dans le vert, à l'exception notable des ressources de base (-1,41%) et de l'énergie (-0,92%), pénalisés respectivement par la baisse des cours des métaux industriels et du pétrole.

A Paris, les deux plus fortes baisses du CAC 40 sont pour TechnipFMC (-2,5%) et ArcelorMittal (-1,2%), le groupe sidérurgique reculant dans le sillage de la baisse des cours du minerai de fer en Chine.

Au sein du SBF 120, Eramet (-1,82%) a été affecté pour sa part par la chute de plus de 4% des cours du nickel.

Ailleurs en Europe, le groupe de prêt-à-porter allemand Hugo Boss a grimpé de 3,73% après avoir annoncé une hausse de 5% de son chiffre d'affaires ajusté des taux de change au quatrième trimestre, reflétant un redressement de ses ventes dans ses magasins et aux Etats-Unis.

Le secteur européen des services aux collectivités ('utilities') a profité de la baisse des taux pour gagner 1,03%. A Paris, EDF a pris 3,99%.

Le compartiment automobile s'est distingué également avec un gain de 0,93% pour son indice Stoxx 600, tiré par la hausse des constructeurs allemands (+3,17% pour BMW).

Sur le marché pétrolier, le baril de Brent subit des prises de bénéfice après son pic à plus de 70 dollars et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) repasssant sous les 64 dollars.

A l'heure de la clôture en Europe, Wall Street évolue dans le vert au sortir d'un week-end de trois jours, soutenue notamment par les résultats bien accueillis de Citigroup, permettant au Dow Jones de passer brièvement la barre des 26.000 points pour la première fois.

(édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2018 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+276.50 % vs +7.73 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat