Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : La BCE maintiendra la pression budgétaire sur les gouvernements, prévient Lagarde

mardi 28 juin 2022 à 10h33
Marché : Lagarde (BCE): Le nouvel instrument d'achats d'obligations sera encadré

par Francesco Canepa et Balazs Koranyi

SINTRA, Portugal (Reuters) - Le futur programme d'achats d'obligations de la Banque centrale européenne permettra de réduire les coûts d'emprunt des Etats les plus vulnérables de la zone euro mais il maintiendra la pression sur les gouvernements pour qu'ils assainissent les finances publiques, a déclaré mardi Christine Lagarde, la présidente de la BCE.

La BCE a annoncé son intention de relever ses taux d'intérêt à partir de sa prochaine réunion de politique monétaire, le 21 juillet, quelques semaines seulement après avoir arrêté ses achats d'obligations sur les marchés.

Cette double évolution de sa stratégie a eu pour effet ces dernières semaines une forte remontée des rendements obligataires des pays les plus endettés de la zone euro, à commencer par l'Italie.

Pour mettre fin à ce mouvement susceptible de provoquer une "dislocation" du bloc monétaire, la BCE a accéléré les travaux d'élaboration d'un nouveau programme d'achats de titres censé limiter le creusement des écarts de rendements entre pays membres.

"Le nouvel instrument devra être efficace tout en étant proportionné et en incluant des dispositifs de garanties suffisants pour préserver la dynamique des Etats membres vers une politique budgétaire saine", a dit Christine Lagarde au Forum annuel des banques centrales organisé par la BCE à Sintra, au Portugal.

Ces propos suggèrent que le nouveau programme inclura des contraintes pour les pays qui en bénéficieront, comme plusieurs sources l'avaient expliqué à Reuters ces dernières semaines.

Selon ces sources, ces conditions devraient toutefois rester relativement souples; elles pourraient par exemple porter sur le respect des recommandations économiques de la Commission européenne déjà en vigueur pour l'accès aux financements de l'Union.

LE SOUTIEN DOIT POUVOIR ÊTRE ILLIMITÉ, DIT WUNSCH

Deux sources ont parallèlement déclaré à Reuters que la BCE prévoyait de retirer des liquidités du système bancaire de la zone euro pour compenser l'impact de ses futurs achats d'obligations, afin de ne pas augmenter le montant global des liquidités en circulation.

Dans un entretien à Reuters, le gouverneur de la Banque nationale de Belgique, Pierre Wunsch, a même assuré que le futur programme assurerait un soutien illimité aux Etats concernés à condition que leurs prévisions budgétaires soient crédibles.

"En cas de fragmentation indésirable, nous devrions agir et je dirais même qu'il ne devrait y avoir aucune limite. Il y aura des limites juridiques, bien sûr, mais sur le plan conceptuel, si c'est clairement indésirable, il ne devrait y avoir aucune limite", a-t-il dit.

"Nous ne voulons avoir des règles trop strictes qui nous empêcheraient d'agir quand cela sera souhaitable."

La BCE a également annoncé qu'elle ferait bénéficier les pays affichant les "spreads" de rendements les plus élevés du réinvestissement des fonds issus de l'arrivée à échéance des titres achetés ces dernières années dans le cadre du Programme d'achats d'urgence face à la pandémie (PEPP). Cette mesure s'appliquera dès le 1er juillet, a précisé Christine Lagarde.

Concernant la remontée annoncée des taux d'intérêt, la présidente de l'institution a expliqué qu'elle devrait se faire par petits paliers successifs "mais avec la possibilité d'agir de manière décisive en cas de détérioration de l'inflation à moyen terme, notamment si des signes de désancrage des anticipations d'inflation apparaissent".

La BCE prévoit de relever les taux d'un quart de point le 21 juillet mais elle n'exclut pas une hausse plus importante en septembre si ses prévisions d'inflation à moyen terme ne permettent pas d'envisager un retour à son objectif de 2%.

(Reportage Francesco Canepa, version française Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot et Sophie Louet)

Copyright © 2022 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.60 % vs +31.15 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat