Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'introduction en Bourse de Chrysler n'aura pas lieu en 2013

Marché : L'introduction en Bourse de Chrysler n'aura pas lieu en 2013

Marché : L'introduction en Bourse de Chrysler n'aura pas lieu en 2013Marché : L'introduction en Bourse de Chrysler n'aura pas lieu en 2013

MILAN (Reuters) - Le groupe italien Fiat a annoncé lundi que l'introduction en Bourse (IPO) de sa filiale Chrysler n'aurait pas lieu cette année, prolongeant ainsi l'incertitude sur sa capacité à conclure un accord de rachat de la part du capital du constructeur américain qu'il ne détient encore.

L'appel au marché, qui avait été annoncé pour 2013 par l'administrateur délégué du constructeur italien et directeur général de l'américain, Sergio Marchionne, devait apporter des indications sur la valeur de Chrysler et contribuer à dénouer un conflit entre Fiat et le trust Veba d'assurance maladie du syndicat United Auto Workers qui détient 41,5% du groupe de Detroit.

"Le conseil d'administration de Chrysler Group (...) a décidé que le lancement et la réalisation d'une opération d'introduction en Bourse ne seraient pas faisables (...) avant la fin de 2013", a déclaré Fiat dans un communiqué.

Le constructeur italien s'attend à ce que le constructeur américain continue à faire les démarches nécessaires à sa mise sur le marché au premier trimestre de l'an prochain. Mais il s'est dit dans l'incapacité de confirmer que l'IPO aurait bien lieu, ni quand, car cela dépendrait des conditions de marché.

Dans un nouveau document réglementaire publié lundi soir, Chrysler annonce par ailleurs que ses actions seront cotées à Wall Street sous le symbole "CGC.". Le groupe a en outre engagé cinq banques supplémentaires comme teneurs de livres, parmi lesquelles Bank of America Merrill Lynch et JPMorgan Chase & Co qui mènera l'IPO.

Fiat, qui détient 58,5% de Chrysler, veut racheter le solde mais n'a pas pu s'entendre sur un prix avec United Auto Workers.

Les investisseurs espéraient que les travaux préliminaires en vue de l'introduction en Bourse d'une portion de la participation de Veba dans Chrysler contribueraient à réduire la différence entre les estimations des deux partis, ce qui leur permettrait de s'entendre sur un prix de vente.

Le titre Fiat a perdu lundi 3,53% à 5,745 euros à la Bourse de Milan, dont le principal indice a baissé de 0,2%.

Chrysler a soumis des documents préparatoires à son IPO fin septembre. Le groupe américain, géré par Fiat depuis son sauvetage avec l'Etat américain il y a quatre ans, est désormais une source de bénéfice.

Agnieszka Flak; Juliette Rouillon et Julien Dury pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...