Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'heure est aux prises de bénéfices

Marché : L'heure est aux prises de bénéfices

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'heure est aux prises de bénéfices sur les places européennes dans le sillage des indices américains la veille, une correction encouragée par une croissance décevante de l'économie britannique et par une levée de fonds annoncée par Commerzbank.

Paris s'affaisse de 1%, Zurich et Amsterdam de 0,9%, Londres de 0,8%, Francfort perd 0,7% et Bruxelles 0,6%, Lisbonne cède 0,2%, Milan 0,1% et Madrid grappille 0,1%. A New York la veille, le Dow Jones a perdu 0,2% et le Nasdaq 0,6%.

'On constate des développements intéressants en Grèce à l'heure actuelle avec la relance des discussions autour du plan d'aide et la mise à l'écart du Ministre des Finances du pays', souligne pourtant le courtier IG, estimant que ce dernier faisait 'partie du problème'.

Ces avancées sur le dossier grec se trouvent néanmoins éclipsées par un PIB du Royaume-Uni qui n'a progressé que de 0,3% au premier trimestre : la croissance a donc ralenti davantage que prévu, puisque les économistes espéraient 0,5%.

'Le marché londonien a commencé la séance du mauvais pied, les opérateurs peinant à trouver des justifications pour soutenir les actions à leur niveau élevé', notait d'ailleurs Trustnet Direct avant la publication de ces chiffres.

Autre nouvelle pesant sur le moral des opérateurs, Commerzbank a annoncé une levée de fonds de 1,4 milliard d'euros en marge de résultats préliminaires, une annonce qui fait perdre 3,8% au titre de la banque allemande sur le DAX.

A l'inverse, Daimler prend 1,8% et se distingue ainsi à Francfort, salué pour la présentation d'un résultat net part du groupe presque doublé, marquant ainsi un bon début d'année pour la maison-mère de Mercedes-Benz.

Toujours sur le plan des valeurs, l'action BP figure parmi les rares valeurs dans le vert à Londres et gagne 1,5%, la compagnie pétrolière ayant réalisé un bénéfice ajusté des coûts de remplacement plus élevé que prévu au titre du premier trimestre.

Philips fait figure de lanterne rouge à Amsterdam avec un repli de 4%, sanctionné pour les faibles marges affichées par le fabricant d'électronique au titre des trois premiers mois de 2015, et ce malgré un retour à la croissance organique de ses revenus.

A Paris, les investisseurs réservent un accueil enthousiaste aux performances dévoilées par le groupe pétrolier Total (+1,8%), mais se montrent beaucoup plus réservés concernant celles de l'opérateur télécoms Orange (-3%).

Cet après-midi aux Etats-Unis, ils réagiront à la publication d'Apple lundi soir et seront attentifs aux trimestriels de Merck, Pfizer, UPS et Ford, puis à l'indice de confiance du consommateur du Conference Board.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI