Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'heure est aux prises de bénéfices

Marché : L'heure est aux prises de bénéfices

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'heure est aux prises de bénéfices sur les places européennes, dans l'attente de nouveaux indicateurs américains et alors que la saison des résultats commence véritablement ce jeudi de ce côté de l'Atlantique.

Lisbonne recule de 1,1%, Milan de 1% et Madrid de 0,7%, Bruxelles cède 0,5%, Paris et Londres 0,4%, Francfort, Amsterdam et Zurich 0,3%. A New York la veille, le Dow Jones a pris 0,2% et le Nasdaq plus de 0,4%.

'L'hésitation du marché parisien est patente ces dernières séances. Pour preuve, le CAC40 alterne depuis lundi entre baisse et hausse dans sa bande de fluctuations comprise entre 4280 et 4380 points', souligne Christopher Dembik, analyste financier chez Saxo Banque,

Il explique que le marché fait attention aux différentes annonces, comme les résultats d'entreprises outre-Atlantique ou les nombreux indicateurs macroéconomiques, sans toutefois vraiment les répercuter dans les cours.

'Le risque baissier reste en tout cas indéniable à court terme au regard de l'analyse technique et doit être bien pris en compte par tous les intervenants du marché', prévient le professionnel des marchés.

Cet après-midi aux Etats-Unis, seront dévoilés les chiffres de la construction résidentielle en juin et les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, puis l'indice de la Fed de Philadelphie. Les résultats de Morgan Stanley pourraient aussi retenir l'attention.

Dans la zone euro, le taux d'inflation annuel s'est établi à 0,5% en juin 2014, stable par rapport à mai, d'après Eurostat qui confirme donc son estimation rapide. Le taux d'inflation mensuel a été de 0,1% en juin.

Sur le plan des valeurs, SAP grimpe de 4,5% à 60,6 euros et caracole donc en tête du DAX de Francfort : en dépit de résultats trimestriels inférieurs au consensus, l'éditeur de progiciels a révisé à la hausse ses ambitions annuelles dans le 'cloud'.

Carrefour gagne 1,1% à 27,9 euros à Paris, dans le sillage de la plus forte croissance organique du géant de la distribution (+4,9%) depuis plus de cinq ans, sur les trois derniers mois, à la faveur de bonnes performances en France et au Brésil.

L'action SGS en constitue la lanterne rouge du SMI à Zurich avec une baisse de 2,3%, à moins de 2.090 francs suisses, le groupe de certification ayant dévoilé des comptes inférieurs aux attentes des analystes pour le deuxième trimestre.

Novartis recule quant à lui de 1,2% à 80,2 francs, sur fond de résultats trimestriels en léger retrait des anticipations du marché. La direction du groupe de santé a cependant confirmé ses perspectives pour l'exercice en cours.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI