Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'heure est aux prises de bénéfices

Marché : L'heure est aux prises de bénéfices

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'heure est aux prises de bénéfices au sein des Bourses européennes, au lendemain d'une poussée à la suite de la conférence de Mario Draghi qui laisse la porte ouverte à une action de la BCE le mois prochain.

Lisbonne recule de 1,3%, Madrid de 0,9% et Milan de 0,8%, tandis que Paris perd 0,6%, Francfort, Londres et Amsterdam 0,4%, Bruxelles 0,3% et Zurich 0,1%. A New York jeudi, le Dow Jones a pris 0,2%, mais le Nasdaq a cédé 0,4%.

'A l'issue des débats du jour, je dirais que le conseil des gouverneurs ne voit pas de difficulté à agir la prochaine fois mais avant cela, nous devons disposer des projections de nos équipes, qui sortiront début juin', a déclaré jeudi le président de la BCE.

'Cette réaction de la BCE est une réponse aux nombreux appels de gouvernements et d'entreprises à agir face à une situation économique européenne stagnante et fragile', explique-t-on chez XTB France.

Ces propos ont donc propulsé les Bourses jeudi après-midi, mais les opérateurs préfèrent maintenant prendre leurs bénéfices, sur fond de relative accalmie de l'actualité macroéconomique ce vendredi.

Au chapitre des données économiques du jour, l'Allemagne a enregistré un excédent commercial en retrait séquentiel à 14,8 milliards d'euros en mars, son plus bas niveau depuis octobre 2012, contre 15,8 milliards en février.

S'il s'attend à ce que les exportations gagnent de la vigueur, Natixis estime que le 'commerce extérieur ne devrait pas constituer le moteur clé de la croissance allemande au cours de l'année, compte tenu des importations liées au dynamisme de l'économie intérieure'.

Au Royaume Uni, la production industrielle a diminué de 0,1% en mars (+0,5% pour la seule production manufacturière) tandis que le déficit commercial s'est réduit à 1,3 milliard de livres, contre 1,7 milliard au mois précédent

A contre-courant à Londres, l'action IAG (International Airlines Group) recule de 2,1% à 396 pence, en dépit d'une forte réduction de ses pertes au premier trimestre, grâce aux restructurations d'Iberia et au dynamisme de British Airways.

Sur le CAC40 parisien, Alcatel-Lucent (+2,7% à trois euros) se trouve entouré pour son retour aux bénéfices au premier trimestre, de même que Publicis (+1,2% à 61,4 euros) après avoir annoncé l'annulation du projet de fusion entre égaux avec Omnicom.

ArcelorMittal lâche 2,6% à 11,6 euros à Paris et à Amsterdam : le sidérurgiste se montre moins optimiste quant à la reprise globale de la consommation apparente d'acier en 2014, en raison essentiellement de l'ex-URSS et des pays émergents.

Enfin, Telefonica perd 2,6% à 11,7 euros à Madrid, l'opérateur télécoms ayant vu son résultat net trimestriel reculer de 23% malgré une croissance vigoureuse de ses revenus en Amérique latine, zone qui représente la moitié de son activité.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI