Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'heure est aux prises de bénéfices

Marché : L'heure est aux prises de bénéfices

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'heure est aux prises de bénéfices sur les places européennes après une série de séances fastes, une actualité économique ténue ce matin laissant les opérateurs arbitrer entre de nombreuses publications de résultats d'entreprise.

Milan et Madrid reculent de plus de 1%, Londres de 0,6% et Bruxelles de 0,5%, tandis que Paris, Zurich et Amsterdam cèdent 0,3%, Francfort 0,2% et que Lisbonne reste stable. Par comparaison, Wall Street a cédé 0,2% la veille et Tokyo 1,8% ce matin.

'La dynamique sur l'indice S&P semble s'essouffler avec le retracement de 76,4% de la correction du mois de janvier, à 1824 points, et une pause vers ces niveaux semble clairement se justifier', souligne-t-on chez IG.

La correction domine dans un environnement calme du côté des statistiques : seul chiffre paru ce matin, les prix à la consommation en Allemagne ont augmenté de 1,3% en base annuelle en janvier, selon l'Office fédéral de statistiques qui confirme donc son estimation préliminaire.

L'après-midi sera par contre plus chargée aux Etats-Unis, avec les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, les stocks des entreprises de décembre et surtout les ventes au détail, qui devraient être restées stables le mois dernier.

'Difficile d'anticiper les ventes au détail du mois de janvier', juge toutefois Aurel BGC. 'Comme les autres statistiques sur ce mois, les conditions météorologiques difficiles devraient avoir pesé, notamment via une moindre fréquentation des magasins'.

Sur le plan des valeurs, Commerzbank grimpe de 2% à 13,7 euros et tient le haut du pavé sur le DAX de Francfort, la deuxième banque allemande ayant renoué avec les bénéfices sur le dernier trimestre et amélioré plus vite que prévu son ratio de solvabilité.

KBC chute de 2,9% à 44,8 euros et fait figure de lanterne rouge à Bruxelles, après la publication de pertes par l'établissement financier sur les trois derniers mois de 2013 et de l'absence de dividende au titre de l'exercice écoulé.

A Zurich, les investisseurs délaissent ABB (-1,6% à 22,6 francs suisses) et Nestlé (-1,4% à 66,1 francs), l'équipementier pour l'énergie et l'automation et le géant agroalimentaire ayant tous les deux déçu sur les prévisions.

Sur le CAC40 à Paris, ils sanctionnent les résultats de BNP Paribas (-3,9% à 58,5 euros), mais saluent ceux de Legrand (+6% à 43,1 euros), Renault (+4,4% à 68,8 euros), Pernod Ricard (+2,4% à 85,2 euros), EDF (+1,5% à 26,5 euros) et Publicis (+0,8% à 66,3 euros).

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...