Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'heure est aux prises de bénéfices

Marché : L'heure est aux prises de bénéfices

tradingsat

(CercleFinance.com) - En dépit des grandes manoeuvres capitalistiques annoncées cette nuit, les investisseurs privilégient les prises de bénéfices après le rally de la veille, dans l'attente des rendez-vous prévus plus tard dans la semaine.

Madrid avance encore de 0,2% et Zurich reste stable, mais Bruxelles cède 0,1% et Lisbonne 0,2%, Londres et Milan perdent 0,3%, Amsterdam 0,4%, Paris et Francfort 0,6%. Pour mémoire, Wall Street était fermée lundi pour cause de Labor Day.

'Après une journée comme celle d'hier, il est impossible d'échapper à un épisode de consolidation', jugeait ce matin un trader, ajoutant 'qu'avec le retour des marchés américains, la séance d'aujourd'hui aura quand même un peu plus de sens'.

'Le calendrier économique cette semaine est très chargé en zone euro et aux Etats-Unis, les investisseurs attendront prudemment la publication des chiffres du chômage américain vendredi afin d'anticiper les décisions de la Fed et prendre position', indique Saxo Banque.

'Les récents indicateurs américains laissent entrevoir un regain de la reprise économique aux Etats-Unis et la Réserve fédérale pourrait réduire dès la fin du mois ses injections de liquidités', poursuit-il.

En attendant, les investisseurs prendront connaissance, cet après-midi aux Etats-Unis, des chiffres des dépenses de construction et surtout de l'indice ISM manufacturier pour le mois d'août, qui pourrait ressortir en baisse par rapport au niveau de 55,4 de juillet.

Vodafone perd 2,4% à 209 pence à Londres, après que l'opérateur ait révélé les termes de la cession de ses parts dans Verizon Wireless, ainsi que ses intentions en termes de redistribution à l'issue de cette transaction géante.

Nokia flambe de 35% à plus de quatre euros à Helsinki, en réaction à la cession à Microsoft de la plus grande partie de la branche d'appareils et services du groupe finlandais, dans le cadre d'un accord estimé à plus de 5,4 milliards d'euros.

Le titre entraine dans son sillage ceux d'autres équipementiers télécoms européens : Ericsson progresse de 4% à 81,7 couronnes suédoises sur l'OMX, tandis qu'Alcatel-Lucent caracole en tête du SBF120 à Paris (+8,2% à 2,2 euros).

Delhaize reste stable à 49 euros à Bruxelles, aidé par une note d'UBS qui relève sa recommandation de 'neutre' à 'achat', mettant en avant notamment les progrès réalisés par la division américaine du distributeur alimentaire.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI