Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'heure est à de légères prises de bénéfices

Marché : L'heure est à de légères prises de bénéfices

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le marché actions parisien fait l'objet de légères prises de bénéfices, les investisseurs s'interrogeant sur la viabilité des gains engrangés, ces dernières séances, par anticipation d'un programme de rachats d'actifs massifs de la BCE jeudi.

En milieu de matinée, le CAC40 rétrocède 0,3% vers 4430 points, une tendance en ligne avec Francfort tandis que Londres prend 0,6%. Mardi à Wall Street, le Dow Jones a fini sur un gain symbolique, le S&P500 a perdu 1,3% et le Nasdaq a gagné plus de 0,4%.

'Sans aller jusqu'à dire que nous espérons une baisse des indices actions dans les prochains jours, nous restons dans notre stratégie de prises de bénéfices avant les annonces de demain', déclare Barclays Bourse.

'Une éventuelle déception (à propos de la BCE) constitue le principal risque pour les marchés', prévient Stan Shamu, stratégiste de marchés chez IG, indiquant que les attentes sur la taille du programme sur une base nominale sont de l'ordre de 550 milliards d'euros.

'La composition du programme aussi sera un élément critique, avec la note de qualité ('investment grade') des obligations considérées, leur maturité et bien entendu le rythme des rachats', ajoute le professionnel.

En attendant ce rendez-vous phare de la semaine, les opérateurs ont pris connaissance d'une nouvelle baisse des chiffres du chômage au Royaume Uni, puis seront attentifs à ceux de la construction résidentielle pour décembre aux Etats-Unis en début d'après-midi.

Côté valeurs, Alstom grimpe de 3,5% et prend la tête du CAC40, dans le sillage d'un chiffre d'affaires en croissance organique de 10% au troisième trimestre 2014/15, ainsi que d'un carnet de commandes qui représente plus de quatre années de chiffre d'affaires.

Accor aussi tire son épingle du jeu avec un gain de plus de 0,5%, ayant relevé son objectif de résultat d'exploitation pour 2014, 'compte tenu des fortes progressions observées sur l'ensemble des marchés en 2014 et d'un quatrième trimestre particulièrement satisfaisant'.

En revanche, Seb figure en queue du SBF120 en reculant de 2%, au lendemain de la présentation du chiffre d'affaires annuel du fabricant de petit électroménager, 'publication à nouveau éclipsée par les pressions persistantes des changes' selon Bryan Garnier.

Parmi les valeurs plus modestes, Mauna Kea prend près de 5%, à la faveur d'un rapport de consensus clinique portant sur l'utilisation clinique de l'endomicroscopie confocale laser par minisonde dans les applications gastro-intestinales.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI