Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : L'Europe finit en ordre dispersé dans un contexte de prudence

lundi 26 juillet 2021 à 18h30
Marché : L'Europe finit en ordre dispersé dans un contexte de prudence

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé lundi dans un contexte de prudence liée à l'attente de plusieurs indicateurs cette semaine et la réunion mardi et mercredi des responsables de la Réserve fédérale américaine, tandis qu'à Wall Street le tendance était stable à la mi-séance.

À Paris, le CAC 40 a terminé sur un gain de 0,15% à 6 578,6 points. Le Footsie britannique a reculé de -0,03% et le Dax allemand de -0,32%.

L'indice EuroStoxx 50 a reflué de -0,16%, le FTSEurofirst 300 de -0,1% et le Stoxx 600 de -0,08%.

La prudence des investisseurs est liée aux inquiétudes sanitaires avec la propagation du variant Delta du coronavirus, à la publication dans la semaine d'une avalanche de résultats trimestriels en Europe et aux Etats-Unis et à la réunion de la Réserve fédérale américaine.

Les acteurs du marché espèrent obtenir des indications de la Fed sur le niveau de l'inflation ainsi que sur le moment où la banque centrale pourrait commencer à réduire ses rachats d'actifs.

A WALL STREET

Au moment de la clôture des marchés en Europe, le Dow Jones, le Standard & Poor's 500 et le Nasdaq étaient quasiment stables après avoir inscrit tous trois des records vendredi à la faveur de plusieurs résultats d'entreprises jugés favorables.

La tendance à Wall Street reste toutefois hésitante, les indices ayant ouvert dans le rouge avant de passer en territoire positif à mi-séance, dans l'attente des résultats dans la soirée de Tesla (+3%) et de plusieurs grands groupes technologiques cette semaine comme Apple, Microsoft, Alphabet, maison mère de Google.

VALEURS

En Europe, l'indice Stoxx des ressources de base (+2,76%) a affiché la plus forte progression et est l'un des rares a avoir fini dans le vert, grâce à la hausse des cours des métaux. Celui de l'automobile (-0,47%) a affiché en revanche parmi les plus fortes baisses.

Dans ce compartiment, l'équipementier Faurecia a perdu 6,07%, signant le troisième plus important repli du Stoxx 600, sous l'effet d'inquiétudes concernant une éventuelle augmentation de capital.

Lagardère a abandonné 1,61% après une information du Monde selon laquelle le Parquet national financier a ouvert en avril une information judiciaire pour biens sociaux, d’achat de vote, de comptes inexacts et de diffusion d’information fausse ou trompeuse.

A Francfort, Vonovia a reflué de 2,46% après l'échec de son projet de rachat de Deutsche Wohnen (+1,17%), tandis qu'à Amsterdam, Philips a cédé 4,06% après avoir réduit sa prévision de marge bénéficiaire.

D'après les données IBES de Refinitiv, les bénéfices des sociétés du Stoxx 600 devraient avoir grimpé de 115% en avril-juin. Sur près d'un tiers des sociétés ayant publié jusqu'à présent, 63% ont dépassé les attentes du marché en matière de bénéfices.

TAUX

Sur le marché obligataire, l'aversion pour le risque fait reculer le rendement des emprunts d'Etat américains à dix ans, qui perd neuf points de base à 1,2762%.

Le rendement des obligations allemandes de même échéance, référence sur le marché européen, se contracte de quatre points de base à -0,417%.

CHANGES

L'indice mesurant le dollar contre un panier de devises de référence cède 0,36%, tandis que l'euro remonte à 1,1810 dollar.

PÉTROLE

Sur le marché pétrolier, les cours sont quasiment stables, le baril de Brent s'échangeant à 74,11 dollars et celui du brut léger américain à 71,77 dollars.

A SUIVRE MARDI:

Réunion du FOMC de la Réserve fédérale américaine

(Certaines données peuvent accuser un léger décalage)

(Reportage Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Copyright © 2021 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.20 % vs +32.17 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat