Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : L'Europe en hausse grâce aux "utilities" et Rémy Cointreau

jeudi 25 novembre 2021 à 13h34
Marché : L'Europe en hausse grâce aux

par Claude Chendjou

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent dans le vert jeudi à mi-séance, soutenues par les bons résultats de Rémy Cointreau et les valeurs défensives dans des marchés relativement calmes, Wall Street étant fermée en raison de la fête de Thanksgiving. À Paris, le CAC 40 avance de 0,19% à 7.055,97 vers 11h35 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,12% et à Londres, le FTSE prend 0,18%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 progresse de 0,13%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,22% et le Stoxx 600 de 0,14%.

Alors que la dégradation de la situation sanitaire en Europe continue de peser sur le moral des investisseurs, les secteurs défensifs, comme les services aux collectivités (+1,37%), considérés comme plus sûrs en période d'incertitude, soutiennent la cote.

Le compartiment technologique européen, affecté dans les dernières séances par la remontée des rendements obligataires, rebondit également, de 0,21%, dans le sillage des gains enregistrés mercredi soir par les valeurs du numérique à Wall Street.

Le durcissement des restrictions dans plusieurs pays d'Europe pour lutter contre le COVID-19 et les incertitudes persistantes sur l'inflation incitent cependant les investisseurs à la prudence, ce qui explique la faiblesse des gains.

L'Allemagne a franchi jeudi le seuil des 100.000 décès dus au COVID-19 alors que le nombre de nouvelles infections continue de monter en flèche.

Le gouvernement français, pour sa part, a annoncé jeudi un renforcement des mesures visant à endiguer la recrudescence de l'épidémie, qui passent par un élargissement de la campagne de rappel vaccinal, un durcissement du pass sanitaire et une extension de l'obligation du port du masque.

Les investisseurs suivront par ailleurs à 12h30 GMT la publication du compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne, qui sera suivi une heure plus tard d'une intervention de sa présidente, Christine Lagarde, dans le cadre de la conférence juridique annuelle de la BCE. WALL STREET

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé mercredi avec un Dow Jones dans le rouge, mais un S&P-500 et un Nasdaq dans le vert. La tendance positive a été soutenue par Nvidia et d'autres valeurs technologiques, tandis que Gap et Nordstrom ont été sanctionnés après la publication leurs résultats trimestriels.

Plusieurs responsables de la Réserve fédérale américaine (Fed) ont par ailleurs indiqué être prêts à envisager un resserrement plus rapide des mesures de soutien de la banque centrale ainsi qu'un relèvement plus rapide des taux d'intérêt en cas de persistance d'une inflation élevée, d'après le compte-rendu publié mercredi soir de la réunion de la Fed en novembre.

Wall Street est fermée ce jeudi et la séance de vendredi sera écourtée.

VALEURS EN EUROPE

Aux valeurs en Europe, Rémy Cointreau s'envole de 10,64%, à un pic historique, à la faveur du relèvement de ses objectifs financiers annuels après un bond plus important que prévu de son résultat opérationnel courant au premier semestre.

Dans son sillage, Pernod Ricard, en tête du CAC 40, prend 2,02%.

A Londres, Diageo avance de 0,6%.

Coté baisse, Orange est quasiment stable après la démission de son PDG Stéphane Richard, condamné la veille en appel à un an de prison avec sursis et 50.000 d'euros d'amende dans l'affaire de l'arbitrage entre Bernard Tapie et le Crédit lyonnais.

Ailleurs en Europe, Swiss Life gagne 3,63% après l'annonce d'un nouveau plan de rachat d'actions pour un milliard de francs suisses (953 millions d'euros) et une hausse du dividende versé aux actionnaires.

TAUX Les rendements des obligations européennes, soutenus la semaine dernière par la perspective d'une remontée des taux d'ici la fin de l'année prochaine, sont pour la première fois en trois séances orientés à la baisse, avant les "minutes" de la BCE.

Le rendement du Bund allemand à dix ans recule de 1,4 point de base à -0,232%, tandis que son équivalent français fléchit de 1,8 point à 0,126%. Les taux en Italie des obligations de la même échéance se contractent de 1,7 point à 1,060%.

CHANGES Aux changes, le dollar recule de 0,15% face à un panier de devises de référence, mais reste proche de son pic de juillet 2020 après les "minutes" de la Réserve fédérale américaine qui ont renforcé la perspective d'une remontée plus rapide des taux de la Fed par rapport à d'autres grandes banques centrales.

L'Euro avance de 0,22% face au dollar à 1,1221, regagnant un peu du terrain perdu, mais la monnaie unique a fléchi de 2,9% depuis le début du mois, pénalisé par des anticipations selon lesquelles la BCE se montrera plus accommodante que la Fed.

PÉTROLE

Le marché pétrolier est stable après avoir été volatil dans les dernières séances en raison des incertitudes liées aux conséquences du recours de plusieurs grands pays consommateurs, dont les Etats-Unis et le Japon, à leurs réserves stratégiques et à une éventuelle riposte de l'Opep et ses alliés.

Le baril de Brent grignote 0,09% à 82,32 dollars et celui du brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) recule de 0,17% à 78,26 dollars.

(Reportage Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2021 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.90 % vs +36.31 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat