Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'Europe décroche après le sauvetage de Chypre

Marché : L'Europe décroche après le sauvetage de Chypre

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes décrochent ce lundi matin, accusant le coup après l'accord conclu ce week-end, qui conditionne le sauvetage de Chypre par l'Eurogroupe à une taxe sur les dépôts dans le pays (6,7% pour les encours de moins de 100.000 euros, et de 9,9% au-delà).

Madrid et Milan chutent de 2,1%, Paris de 1,5%, Lisbonne de 1,4% et Bruxelles de 1,2%, Francfort perd 1%, Zurich 0,9%, Londres et Amsterdam 0,7%. Pour mémoire, Wall Street a reculé de 0,2% vendredi soir.

'Cette taxe sur les dépôts constitue une première qu'il faut comprendre dans le contexte très particulier de Chypre ('paradis fiscal', poids des banques dans l'économie, et suspicion de blanchiment d'argent)', précise Arnaud Poutier, chez IG.

'Cette mesure radicale montre le pouvoir total du politique et génère le risque de 'bank run' face aux dépôts dans les autres pays sous assistance financière', prévient toutefois le professionnel des marchés.

Le marché se focalise d'autant plus sur cette annonce qu'aucune donnée économique majeure n'est prévue ce lundi. Seul a été annoncé un déficit commercial de la zone euro de 3,9 milliards d'euros en janvier 2013 contre un excédent de 10,8 milliards en décembre 2012.

La semaine s'annonce toutefois riche sur le front des indicateurs, avec par exemple les indices ZEW et Ifo en Allemagne, ou les chiffres de la construction immobilière et les indicateurs avancés du Conference Board aux Etats-Unis.

La semaine sera aussi marquée par la réunion de politique monétaire de la Fed, qui devrait se conclure mercredi. 'Ben Bernanke devrait conserver un discours de 'colombe', malgré des indicateurs économiques très positifs à court terme', pronostique-t-on chez Aurel BGC.

Le bureau d'études considère qu'il sera surtout intéressant d'analyser les projections économiques des différents membres du FOMC et leurs attentes sur le niveau des Fed funds dans les prochains mois.

En tête du DAX, Lufthansa gagne 1,5% à 16,4 euros, dopé par un relèvement de recommandation chez UBS de 'neutre' à 'achat' avec un objectif de cours rehaussé de 16 à 19 euros, dans le sillage de ses hypothèses de résultats pour le transporteur aérien.

Commerzbank recule par contre de 1,4% à 1,2 euros, pénalisé par Crédit Suisse qui dégrade son opinion de 'surperformance' à 'neutre' et sa cible de deux à 1,25 euro, estimant que 'la levée de fonds inattendue de 2,5 milliards révèle de nombreuses incertitudes sur le dossier'.

Marks & Spencer se distingue nettement à Londres, grimpant de 7,5% à 401 pence, grâce à un article du Sunday Times selon lequel le fonds souverain du Qatar (QIA) souhaiterait racheter la chaine de grands magasins.

STMicroelectronics gagne 3,8% à 6,1 euros à Paris et Milan, mais Ericsson cède 1,7% à 84 couronnes suédoises sur l'OMX, à la suite de leur accord sur un démantèlement de leur co-entreprise de puces pour mobiles ST-Ericsson.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI