Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'euro toujours plus près des 1,36 dollar

Marché : L'euro toujours plus près des 1,36 dollar

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne se rapprochait toujours plus près des 1,36 dollar alors que des statistiques américaines favorables se conjuguent à l'anticipation d'annonces majeures de la BCE, la semaine prochaine. A cette heure, l'euro se tasse de 0,09% à 1,3621 dollar et de 0,20% face au yen à 138,81.

A l'inverse, la devise de l'union monétaire européenne prend 0,26% contre le sterling à 0,8132, tout en demeurant neutre face au franc suisse à 1,2230.

Hier depuis les Etats-Unis, les commandes de biens durables d'avril, attendue en baisse de 0,5%, ont finalement augmenté de 0,8% grâce notamment aux dépenses militaires. Cette volatilité d'inquiète pas Aurel BGC : 'leur évolution reste erratique, mais le recul du mois d'avril ne remet pas en cause les perspectives de redressement de l'investissement productif des entreprises.'

En outre, la confiance du consommateur mesurée par le Conference Board a comme prévu grimpé de 81,7 à 83 points, et l'indice S&P/Case-Shiller de prix des logements, qui a pris 0,9% en mars, a fait mieux que prévu.

De ce fait, la Fed continuera probablement à durcir progressivement une politique monétaire toujours très souple à ce jour. La réduction de l'enveloppe consacrée mensuellement aux rachats d'actifs obligataires devrait donc se poursuivre et elle sera suivie, quelque part durant l'année 2015 a priori, par le premier relèvement des taux courts depuis le début de la crise financière.

A l'inverse, en Europe, les opérateurs espèrent toujours une action de la Banque centrale européenne, à l'occasion de sa réunion du 5 juin prochain. Les officiels de la BCE n'ont pas ménagé leurs discours en ce sens.

Chez Barclays Bourse, on espère au minimum un “passage à l'acte”, avec par exemple la fixation sous 0%, son niveau actuel, du taux de rémunération des dépôts bancaires auprès de la BCE, et un calendrier précis des mesures non-conventionnelles. Autant de facteurs négatifs pour la valeur relative de la monnaie unique européenne.

Bref, commentent les opérateurs de RTFX, “l'euro/dollar est tombé plus bas à 1,3612 (hier, ndlr) et continue son plus fort déclin mensuel en quatre mois, poussé à la baisse par les anticipations de stimulus de la Banque centrale européenne”.

A l'inverse, “le dollar a touché un plus haut à huit semaines mardi contre un panier de devises majeures”, ajoutent les spécialistes.

Notons que l'opinion des cambistes semble pencher en faveur d'un statu quo, puis à terme d'un retrait des mesures non-conventionnelles massives mises en place par la Banque du Japon. L'euro a d'ailleurs perdu plus de 4% contre le yen depuis le début de l'année, soit bien plus que face au sterling (- 2,2%), le dollar (- 1%) et le franc suisse (- 0,4%) durant la même période.

Par ailleurs ce matin, on a appris que le nombre de demandeurs d'emploi en Allemagne avait augmenté de 24.000 sur le mois de mai en rythme séquentiel, alors que le consensus tablait sur une baisse de 15.000 environ.

Toujours au plan des données économiques, l'indice de sentiment économique (ESI) de la Commission européenne augmente en mai pour la zone euro, de 0,7 point à 102,7, mais reste à peu près stable (+0,2 point) pour l'ensemble de l'Union européenne, à 106,5.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...