Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'euro teste toujours les 1,32 dollar

Marché : L'euro teste toujours les 1,32 dollar

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne se tassait légèrement ce midi sur le marché des changes, mais elle n'en continue pas moins de tester la barre symbolique des 1,32 dollar, un point haut de 1,3208 dollar ayant été touché ce matin. Ainsi à cette heure, l'euro cède-t-il 0,12% à 1,3171 dollar

Rappelons que la devise de l'union économique et monétaire européenne avait grimpé jusqu'aux environs de 1,34 dollar aux alentours du 18 juin avant de déraper rapidement vers 1,28 dollar, les 8-9 juillet, puis de rebondir de nouveau à son niveau actuel.

Selon les courtiers de RTFX, le récent accès de hausse de l'euro tient en partie à une dissipation progressive du risque de regain de crise politique dans les pays périphériques de la zone euro : ”l'euro a trouvé un support après avoir touché un plus haut d'un mois face au dollar. Les pressions qui pesaient sur la monnaie unique se sont estompées après que le président portugais, Anibal Cavaco Silva, a affirmé que le gouvernement resterait en place afin d'atteindre les objectifs du programme d'ajustement de la troïka”, expliquent les spécialistes.

Les facteurs propres au dollar sont également de la partie : chez Société Générale, on explique la faiblesse du billet vert par une statistique immobilière décevante publiée hier outre-Atlantique, celle des reventes de logements : de mai à juin derniers, les opérations ont baissé de 1,2% alors qu'elles étaient attendues en hausse de 0,6% environ. A 5,08 millions de transactions, note la National Association of Realtors, ce chiffre reste supérieur de 15,2% à ce qu'il était en juin 2012.

Mais en tendance, cette publication n'est pas favorable, souligne SG, qui rappelle que cette statistique fait suite à une autre déception du côté des mises en chantier, la semaine dernière.

'Les chiffres économiques assez ternes pourraient se traduire par un prolongement des mesures de soutien à l'économie de la part de la Fed', estime-t-on chez Barclays Bourse.

La semaine dernière, plusieurs officiels de la Fed dont son président ont tenté de rassurer les investisseurs, en rappelant que le retrait des QE serait progressif, et qu'il ne serait pas “couplé” avec le relèvement des taux d'intéret, l'arme “conventionnelle” des banques centrales.

Bref, le ton très “faucon” prêté à Ben Bernanke en juin semble maintenant faire l'oeuvre d'ajustements plus “colombe” de la part de la Fed.

Face au yen, l'euro gagne 0,36% à 131,74 yens, annulant ainsi sa baisse de la veille. “Le gouvernement nippon a relevé ses prévisions sur l'économie pour le troisième mois consécutif, indiquant que la déflation diminuait grâce aux mesures d'assouplissement agressives mises en place”, indique encore RTFX. L'assouplissement en question .

L'euro reste neutre contre le sterling à 0,8585 livre l'euro, mais il prend 0,23% face au franc suisse à 1,2372.

Sur l'agenda statistique américain de l'après-midi, peu fourni, les cambistes seront peut-être attentifs à la publication des prix des logements le mois dernier selon la Federal Housing Finance Agency, attendus en hausse de 0,9% par rapport au mois précédent et de 5,4% sur un an.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...