Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro tente de se reprendre en fin de semaine

Marché : L'euro tente de se reprendre en fin de semaine

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne se reprenait légèrement contre le billet vert vendredi après des statistiques américaines un peu moins positives que celles qui avaient émaillé la semaine passée. A cette heure, l'euro grappille 0,10% contre le dollar à 1,3564 dollar, soit à peu près autant que la veille (+ 0,13%).

La devise européenne avait été lourdement sanctionnée ces derniers jours : en effet, la BCE s'est lancée dans des opérations monétaires d'importance, en abaissant tous ses taux d'intérêts et en annonçant de nouveaux refinancements bancaires ciblés. En outre, le rapport américain sur l'emploi de mai s'est révélé meilleur que prévu, ce qui signale une dynamique favorable à l'économie américaine.

Mais ce matin, 'euro se reprenait plus vigoureusement contre le yen (+ 0,29% à 138,27), mais il restait mal orienté contre le sterling (- 0,13% à 0,7996) tout en restant neutre face au franc suisse (- 0,06% à 1,2167).

Le dollar peut effectivement être pénalisé par les toutes dernières statistiques américaines. Hier, 'les ventes de détail se sont révélées de moitié inférieures aux attentes et les inscriptions au chômage ont grimpé au-dessus du consensus', rappelle Wells Fargo Advisors.

Du côté du yen, “la Banque du Japon a laissé inchangée sa politique alors qu'un sentiment optimiste entoure les perspectives économiques de l'archipel, et qu'en outre le Premier ministre Shinzo Abe souhaite réduire l'imposition des sociétés', indique Société Générale.

Certes, la situation géopolitique ne cesse de dégrader. 'Si l'EIIL parvenait à tenir Mossoul (...), il s'agirait de l'événement le plus important pour un groupe djihadiste depuis les attaques perpétrées par Al-Qaïda le 11 septembre 2001', estime Jeremy Bowen, responsable du Moyen-Orient à la BBC.

Mais toujours chez Société Générale, les cambistes ne pensent pas que l'implosion que semble connaître l'Irak n'ait de conséquences majeures sur les paires de devises.

Les opérateurs prendront connaissance cet après-midi des prix à la production aux Etats-Unis pour le mois de mai, puis d'une estimation préliminaire de l'indice de confiance du consommateur de l'Université du Michigan.

De ce côté-ci de l'Atlantique, la zone euro a enregistré au mois d'avril un excédent de 15,7 milliards d'euros de son commerce international de biens avec le reste du monde, contre 16,7 milliards en mars, d'après Eurostat.

Toujours au chapitre des données économiques, les chiffres de l'inflation annualisée en Allemagne et en Espagne ont été confirmés en ralentissement à 0,9% (un plus bas depuis juin 2010) et à 0,2% respectivement, pour le mois de mai.



Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI