Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro se réinstalle sur les 1,1750 dollar

Marché : L'euro se réinstalle sur les 1,1750 dollar

tradingsat

(CercleFinance.com) - Mercredi à mi-séance, soit à la veille de Thanksgiving, la monnaie unique européenne évoluait dans des marges étroites contre ses principales contreparties. A cette heure, l'euro grappillait 0,15% face au billet vert à 1,1750 dollar, tendance qui valait également face au sterling. La principale devise du Vieux Continent reste en revanche stable contre le franc suisse et se tasse de 0,20% contre le yen, à 131,73.

Une certaine torpeur s'empare des marchés alors que les places américaines resteront closes pour l'essentiel clos demain, jeudi, pour le jour férié de Thanksgiving. D'autant qu'elles ne rouvriront vendredi que pour une demi-séance avant le week-end. Dans ce contexte, les opérateurs limitent leurs prises de position.

Pas grand-chose de neuf, depuis la veille, du côté politique des deux côtés de l'Atlantique Nord. L'expectative domine toujours quant à l'adoption des mesures budgétaires par le Congrès américain, alors que l'horloge tourne. En Europe, la morosité a été accentuée par l'incapacité d'Angela Merkel à former un gouvernement.

Cependant, l'euro a repris au dollar le terrain perdu lundi, après cette annonce. Ce qu'on explique ainsi chez Aurel BGC : 'La courbe des taux américaine a continué à s'aplatir dans l'attente du discours de Janet Yellen, après la clôture et avant la publication des minutes du dernier FOMC, ce soir.' Encore supérieur à 2,40% le 13 novembre dernier, le rendement du T-Note fédéral à dix ans est revenu pour l'heure dans la zone des 2,36%.

L'agenda statistique américain de l'après-midi est-il susceptible de changer la donne ? Pas vraiment, à en croire les analystes de Saxo Banque : 'les commandes de biens durables ainsi que l'indice de confiance de l'université du Michigan (attendu à 98, pour le sentiment, ndlr) vont, encore une fois, confirmer la bonne tendance macroéconomique outre-Atlantique. Pour l'instant, les signaux de ralentissement restent encore faibles même si les points de fragilité de l'économie américaine (à savoir le fort endettement et l'accroissement des inégalités) sont déjà bien connus', soulignent les spécialistes.

On attend aussi, toujours des Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage, à 240.000 selon le consensus, et ce soir le compte-rendu du dernier comité de politique monétaire de la Fed, celui qui s'est terminé le 1er novembre. Le prochain aura lieu les 12 et 13 décembre.

EG



Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...