Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro sans direction dans un marché étroit

Marché : L'euro sans direction dans un marché étroit

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sur le marché des changes en ce jeudi de l'Ascension, la monnaie unique européenne s'orientait en baisse modérée contre ses principales contreparties. Vers 12 heures 45, l'euro cède ainsi symboliquement 0,03% contre le billet vert à 1,3154 dollar.

L'euro perd également du terrain contre le sterling (- 0,26% à 0,8448) le yen (- 0,17% à 129,86) et le franc suisse (- 0,10% à 1,2292).

“La monnaie unique a bénéficié des chiffres plus positifs que prévu publiés hier de la production industrielle allemande, se maintenant proche d'un plus haut d'une semaine”, commentent les cambistes de RTFX. La production industrielle

Une semaine après la baisse de son principal taux directeur par la BCE de 0,75 à 0,50%, un plus bas historique, l'euro a donc gagné du terrain contre chacune de ces quatre devises (+ 0,7% face au dollar). Certes, l'écart entre les taux de la Fed (0-0,10%) et ceux de la BCE a été réduit, ce qui théoriquement l'intérêt relatif de l'euro.

Reste que selon Deutsche Bank, “le sujet central d'ici la fin de l'année sera de déterminer si la Fed réduira ou augmentera ses programmes de rachats d'actifs”. Selon les analystes, le sentiment donné par le dernier FOMC, le comité de politique monétaire de la Fed, mercredi dernier, était que la banque centrale US pourrait augmenter ses rachats d'actifs si besoin était.

Or après une série d'indicateurs américains moroses, le beau temps semble revenir. Et nombre des derniers indicateurs sont toujours positifs outre-Atlantique : le dernier rapport sur l'emploi, publié vendredi, semble témoigner d'une reprise solide aux Etats-Unis, avec 165.000 créations et postes en avril et une révision en hausse sensible des chiffres des deux mois précédents. Depuis le début de l'année, l'économie américaine a créé en moyenne 195.700 emplois par mois, après 182.700 en 2012 et 175.200 en 2011.

Ce qui va dans le sens inverse de nombre d'anticipations émises deux jours plus tôt, note Deutsche Bank, et plaide donc pour une certaine indécision sur les parités de devises.

Dans la matinée, les cambistes ont pris connaissance dans la matinée de la production industrielle au Royaume-Uni : en hausse de 0,7% en mars, elle a sensiblement dépassé les attentes du consensus (+ 0,2%).

Malgré le calme relatif en ce jour férié sur les marchés parisiens, l'après-midi sera chargé. A 13h00, la Banque d'Angleterre dévoilera sa décision.

“Les investisseurs s'attendent à ce que la Banque d'Angleterre laisse son programme de stimulus inchangé. La BoE doit en effet annoncé ce jeudi sa décision concernant son programme de rachat d'actifs tout en indiquant le maintien de son taux directeur à un plus bas historique de 0,50%”, pronostique RTFX.

Ensuite, depuis les Etats-Unis, on attendra à 14h30 les chiffres des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, prévus en hausse à 332.000. Une heure et demi plus tard, seront dévoilés les stocks des grossistes pour le mois de mars, pour lesquels le consensus table sur une hausse de 0,4%.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI