Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'euro retient son souffle avant la BCE

Marché : L'euro retient son souffle avant la BCE

tradingsat

(CercleFinance.com) - Ce midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne restait sur son quant-à-soi (- 0,01%) face au billet vert américain à 1,3148 dollar. Notons cependant qu'elle reste proche du plus bas d'un an environ atteint lundi, à 1,3110, à quelques heures d'une réunion très attendue de la BCE.

L'euro observe la même stabilité face au yen (- 0,01% à 137,83), le sterling (- 0,04% à 0,7985) et le franc suisse (+ 0,02% à 1,2067).

'Tous les regards seront tournés vers la réunion de la BCE et l'intervention de Mario Draghi. Son dernier discours à Jackson Hole le 22 août a laissé espérer la possibilité de mise en place de nouvelles mesures non conventionnelles', rappelle-t-on chez Barclays Bourse.

'Mario Draghi a demandé une politique budgétaire plus active. Avant de faire quelque chose de nouveau, il doit voir s'il y a un changement du côté des gouvernements', indique cependant Philippe Waechter, le directeur de la recherche économique chez Natixis AM.

Chez Société Générale (SG), les cambistes estiment que l'euro/dollar a, ces dernières semaines, davantage baissé que ne le justifient les variations de taux d'intérêt et de l'appétit pour le risque en Europe. Toutefois, à moyen terme et d'un point de vue fondamental, et en raison notamment de la divergence des politiques de la Fed et de la BCE, SG estime que la juste valeur de l'euro à un horizon deux ans est inférieure à 1,20 dollar.

Certes, ajoute SG, l'euro a baissé un peu trop vite et il est probable que certains des espoirs placés dans la réuinion de tout à l'heure seront déçus, notamment en ce qui concerne l'éventuel QE. SG estime d'ailleurs que la majorité des intervenants n'attendent pas l'annonce d'opérations monétaires non conventionnelles à ce stade, mais de nouvelles baisses de taux.

Quoi qu'il en soit, la trajectoire baissière de la devise à long terme n'est pas pour autant remise en cause, jugent les spécialistes de SG.

Du côté des statistiques, les opérateurs seront aussi attentifs, cet après-midi, à l'enquête ADP sur l'emploi privé aux Etats-Unis pour le mois d'août, qui donneront des premières indications sur le marché du travail américain avant le rapport officiel prévu vendredi.

Toujours au chapitre des données américaines, seront dévoilés les inscriptions aux allocations chômage, les chiffres de la productivité, la balance commerciale, l'ISM des services et les stocks de pétrole.

En attendant, on notera que les commandes à l'industrie allemande ont rebondi de 4,6% en juillet, alors que les économistes attendaient en moyenne une hausse trois fois moindre, et que le taux de chômage en France a augmenté de 0,1 point à 10,2% au deuxième trimestre.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...