Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro résiste aux mauvaises nouvelles

Marché : L'euro résiste aux mauvaises nouvelles

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne restait sans tendance mardi sur le marché des changes contre le dollar US (- 0,02% à 1,2842 dollar) malgré de sombres nouvelles en zone euro concernant le chômage et surtout l'activité manufacturière.

La devise européenne cède 0,23% contre le yen nippon à 119,71 et 0,14% à 1,2145 franc contre la monnaie helvétique, mais gagne 0,16% face au sterling à 0,8447.

Maintenant que le plan de redressement chypriote a été voté, et que les banques de l'île ont rouvert sans qu'il ne s'ensuive une ruée massive vers les guichets, l'attention des opérateurs change de point de mire.

'La situation politique italienne est toujours dans l'impasse', déploraient de matin les cambistes de Société Générale. 'Le président Napolitano semble toujours tenter de convaincre MM. Bersani (gauche) et Berlusconi (droite) de discuter, dans l'espoir de former un gouvernement de coalition', sachant que que le Mouvement 5 étoiles de M. Grillo n'a pas l'intention d'y prendre part.

'Nous craignons que la politique économique italienne, ou plutôt l'absence de celle-ci, n'alimente une nouvelle onde de choc de la crise européenne durant les mois qui viennent', terminent-ils.

Les nouvelles de la péninsule ibérique ne sont pas non plus encourageantes. Selon le courtier XTB, “jusqu'à présent, l'Espagne s'attendait à une contraction de 0,5% de son PIB et devrait tabler la semaine prochaine sur une baisse de 1%. Une agence de presse affirme que l'objectif de Madrid est désormais de s'atteler à la croissance plutôt qu'à la rigueur”.

“Plus pessimiste, mais surtout plus réaliste, la Banque d'Espagne, la Commission européenne et le FMI tablent sur une chute de 1,5% du PIB espagnol pour 2013“, ajoute XTB.

D'ailleurs, les statistiques de la matinée sont peu encourageantes. Ainsi, le taux de chômage s'est établi à 12% dans la zone euro en février, stable par rapport à janvier, ce qui représente 19,07 millions de personnes.

De surcroît, la contraction se renforce dans le secteur manufacturier de l'Eurozone en mars, d'après l'indice PMI final de Markit. A 46,8 contre 47,9 en février, il se replie pour le deuxième mois consécutif et se maintient ainsi en-dessous des 50 du sans changement depuis août 2011. L'indice s'inscrit cependant au-dessus de son estimation flash (46,6) et sa moyenne pour le premier trimestre (47,5) affiche son plus haut niveau depuis la même période en 2012.

'Le redressement du taux contraction en mars risquant en outre d'entraîner une intensification de la récession au deuxième trimestre', avertit Chris Williamson, économiste principal à Markit. 'S'il est rassurant, à certains égards, de constater que la situation chypriote n'a pas eu d'effet immédiat sur l'activité manufacturière, les derniers développements de la crise de la zone euro font toutefois craindre un nouveau recul de la demande en avril', ajoute-t-il.

Un autre cambiste constate cependant que les mauvaises nouvelles ne semble plus guère pénaliser l'euro ces dernières séances. Comme il le rappelle, l'indice ISM manufacturier américain pour mars, publié hier, a également déçu, en tombant de 54,2 à 51,3 points alors qu'il était attendu à 54.

'La plupart des composantes d'activité montrent un net ralentissement sur le mois de mars', commente Aurel BGC, qui ajoute : “l''activité dans le secteur automobile est encore solide selon les directeurs des achats, mais les réductions de dépenses du gouvernement américain dans la défense affectent certains secteurs, comme celui des matériels de transport.'

Bref, le différentiel de croissance entre les deux rives de l'Atlantique Nord, s'il reste marqué, semble donc moins criant ces derniers jours.

De plus,'des indicateurs économiques faibles tendant à réduire la proximité du terme du QE 3', le 3ème plan d'achats massifs d'actifs mené par la Fed.

Notons enfin que la perspective des réunions de la Banque d'Angleterre et de la BCE, jeudi, incite généralement à l'attentisme.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI