Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro reprend les 1,30 dollar en fin de semaine

Marché : L'euro reprend les 1,30 dollar en fin de semaine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sur le marché des changes ce midi, la monnaie unique européenne continuait ce midi le mouvement de reprise face au billet vert engagé hier. Vers 13 heures, l'euro gagne ainsi 0,40% à 1,3065 dollar, soit autant qu'hier soir à la clôture. Pour l'instant, le point bas de la séance se situe à 1,3003. Contre la monnaie américaine, la devise européenne est bien partie pour terminer la semaine en hausse de l'ordre de 0,5%.

“La progression du dollar américain s'est interrompue jeudi et vendredi après le dernier rallye, mettant un terme à sa plus longue série de gains hebdomadaires en huit mois”, souligne RTFX.

En effet, comme l'indiquent les analystes d'Aurel BGC, 'le Conseil européen, réuni depuis hier à Bruxelles n'a pour l'instant créé aucune surprise. Les discussions semblent être restées très consensuelles, au grand dam des observateurs qui attendaient un clash entre tenants (supposés) de la ligne dure budgétaire, de la priorité absolue à la réduction des déficits quel qu'en soit le prix, et ceux qui ceux qui estiment qu'il faut tenir compte de la dégradation de la conjoncture et faire preuve d'une certains souplesse dans les objectifs.'

L'anticipation d'adoucissement des contraintes budgétaires est donc pour l'instant en partie déçue, ce qui tend à faire remonter la valeur relative de la devise européenne.

En outre, notons que deux instituts économiques allemands, l'IfW et l'IWH, ont relevé leurs prévisions de croissance du PIB allemand de respectivement 0,3 à 0,6%, et de 0,7 à 1,3%.

Notons que l'euro est également reparti à la hausse contre le yen (+ 0,38% à 125,48 yens l'euro, après une hausse équivalente hier soir). En effet, les deux chambres du parlement nippon ont approuvé la nomination par le gouvernement de Haruhiko Kuroda (et de ses deux adjoints) en tant que gouverneur de la Banque du Japon. Le futur banquier central de l'archipel a déjà fait des déclarations évoquant une politique monétaire des plus accommodantes, mais tout cela était globalement anticipé.

La monnaie unique européenne perd cependant 0,08% contre le sterling à 0,8620, après deux baisses de l'ordre de 0,7% ces deux dernières séances. “De potentiels investissements provenant du Qatar en Angleterre et des possibles relances du budget anglais ont provoqué un fort rebond de la devise britannique depuis 3 jours”, rapporte Saxo Banque.

L'après-midi promet d'être chargée aux Etats-Unis avec l'inflation, l'indice Empire State de la Fed de New York, puis la production industrielle et l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan.

'Sans impact marqué de la production des utilities, les données disponibles, et notamment l'enquête ISM dans le secteur manufacturier, laissent attendre un net rebond après la déception du mois de janvier', indique Aurel BGC au sujet de la production industrielle.

L'indice préliminaire de confiance du consommateur américain de l'Université du Michigan ('UMich'), qui sera dévoilé peu avant 15h00, est attendu en hausse vers 78 par le consensus, contre 77,6 au mois de février. 'La confiance des consommateurs devrait s'être améliorée ces dernières semaines, notamment grâce à la poursuite de la hausse des marchés actions et de l'amélioration du marché immobilier, mais aussi sous l'effet de la forte baisse du taux de chômage annoncée par le Département du Travail la semaine dernière', explique Aurel BGC.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI