Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'euro prend ses marques à 1,37 dollar

Marché : L'euro prend ses marques à 1,37 dollar

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne était bien partie, vendredi, pour terminer la semaine sans grande tendance contre sa contrepartie américaine tout en tenant la barre symbolique des 1,37 dollar. En effet, vers midi et alors que le marché était peu actif, l'euro restait pratiquement neutre (- 0,06%) face au dollar à 1,3712, ce qui représenterait un gain hebdomadaire limité (+ 0,2%), mais resterait plus proche du sommet annuel (1,3812) que du plancher (1,3477).

Contre le yen, l'euro n'est pas plus inspiré (+ 0,03% à 140,46), ni d'ailleurs face au franc suisse (- 0,01% à 1,2202). Mais une baisse de 0,22% à 0,8222 est enregistrée contre le sterling.

Hier en effet, des statistiques américaines ont de nouveau manqué les attentes. Que la raison soit ou non à rechercher du côté de la rudesse aussi exceptionnelle et persistante des conditions climatiques an Amérique du Nord, il n'en reste pas moins que les déceptions s'accumulent.

Saxo Banque cite notamment l'indice PMI manufacturier pour les Etats-Unis, ressorti à 56,7 contre 53,7 le mois précédent.

Nombreux sont les analystes qui estiment maintenant que l'hiver ne peut pas tout justifier. 'Ce mouvement ne s'explique pas seulement par un seul 'effet météorologique'. Un tassement continu des achats immobiliers des ménages s'observe depuis plusieurs mois', commente ainsi Aurel BGC.

Chez Société Générale, l'équipe Changes souligne aussi que 'le risque que la conjoncture chinoise connaisse un atterrissage brutal est de nouveau en hausse, et la correction subie par le yuan ces deux derniers jours mérite de retenir l'attention'.

Cependant, ni le ralentissement de l'économie américaine qui pourrait se concrétiser, ni les problèmes émergents ne remettront en cause la politique actuelle de la Fed, qui a commencé à réduire ses rachats d'actifs obligataires. Le dollar devrait donc se tenir, estiment les spécialistes.

Les données économiques européennes de la matinée n'ont guère retenu l'attention. Citons les ventes de détail du Royaume-Uni, qui ont diminué de 1,8% en valeur et de 1,5% en volume en janvier par rapport à décembre 2013. Ou le déficit commercial de l'Espagne, pourtant presque divisé par deux en 2013 à un peu moins de 16 milliards d'euros, grâce à une progression des exportations du pays qui ont atteint un nouveau record annuel.

Les statistiques ne devraient pas beaucoup faire parler d'elles cet après-midi : seules les ventes de logements anciens pour janvier sont prévues et devraient ressortir en net retrait vers 4,7 millions en rythme annualisé.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...