Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro ne se remet pas de sa chute de mardi

Marché : L'euro ne se remet pas de sa chute de mardi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Rien à signaler ce midi sur le marché des changes, à une semaine d'une réunion très attendue de la Fed, et alors que les rumeurs quant aux intentions de la BCE vont bon train. A cette heure, la monnaie unique européenne reste sans direction (- 0,03% à 1,2710) face au dollar après une chute de 0,65% la veille.

“Dans un marché hésitant, nourri par des spéculations sur des actions de la Banque centrale européenne, et la perspective du maintien de la politique monétaire accommodante de la Réserve fédérale américaine, l'euro s'est à nouveau déprécié face au dollar”, indiquent les analystes de Saxo Banque après la baisse de 0,65% constatée hier, qui n'est donc pas suivi d'un rebond ce midi.

Les mouvements sont un peu plus prononcés face à la livre sterling (+ 0,36% à 0,7914) : publié ce matin, le compte-rendu du dernier comité de politique monétaire de la Banque d'Angleterre a révélé qu'une forte majorité (7 voix contre 2) s'était prononcée contre un relèvement des taux directeurs.

L'euro restait enfin stable contre le franc suisse à 1,2063 franc l'euro (- 0,05%).

Notons cependant que la BCE a commencé lundi à racheter des actifs obligataires selon les plans présentés en septembre puis détaillés ensuite.

Pour l'heure, ces rachats sont limités à des actifs obligataires parmi les plus sûrs, mais le programme pourrait s'étendre. Comme le rapportent les analystes d'Aurel BGC citant les agences de presse, “la BCE pourrait étendre son programme d'achat aux obligations d'entreprises. L'annonce aurait lieu en décembre pour un début au premier trimestre 2015.”

“La BCE étudie clairement toutes les options et les types d'achat pour accroître la taille de son bilan”, commentent les spécialistes, qui restent cependant dubitatifs : “il nous parait un peu tôt pour que la BCE adopte une telle mesure, d'autant que sa mise en place est délicate”.

En l'absence de donnée macroéconomique notable dans la zone euro, les opérateurs se focaliseront sur l'indice des prix américains en septembre, qui sera connu à 14h30.

Ils ont pris connaissance ce matin d'un déficit commercial record au Japon. Celui-ci est ressorti à 10.477 milliards de yens (77 milliards d'euros) sur les neuf premiers mois de l'année, soit une hausse de 35% par rapport à la même période l'an dernier, mais ne préoccupe pas outre mesure les marchés occidentaux.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI