Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'euro en petite hausse mardi midi

Marché : L'euro en petite hausse mardi midi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sur le marché des changes mardi midi, l'évolution de la parité euro/dollar semblait entrer dans ce qui pourrait être une nouvelle séance sans grande amplitude, tout en restant ferme après ses gains des derniers jours. Après avoir cédé symboliquement 0,02% hier, l'euro gagne ainsi 0,36% contre le dollar ce midi à 1,3112 dollar, après avoir marqué un point haut à 1,3118.

La monnaie unique européenne n'est pas plus inspirée contre le yen (- 0,05% à 130,4 yens) ni le franc suisse (- 0,04% à 1,2388).

L'agenda statistique de la matinée était pourtant plutôt fourni en Europe ce matin. Ainsi, les cambistes ont appris que la zone euro avait enregistré un excédent du commerce international de biens de 15,2 milliards d'euros en mai, d'après les premières estimations d'Eurostat, comparé à 14,1 milliards en avril. Les exportations corrigées des variations saisonnières ont diminué de 2,3% et les importations de 2,2%.

En outre, le taux d'inflation annuel de la zone euro a atteint 1,6% en juin 2013 après 1,4% en mai, selon Eurostat qui confirme donc son estimation rapide.

Enfin, l'indice ZEW, qui mesure le sentiment des investisseurs en Allemagne, a déçu : il a reculé de 2,2 points au mois de juillet par rapport à juin pour désormais s'établir à 36,3. Les économistes anticipaient au contraire une remontée de l'indice autour des 39 points.

'Ce chiffre décevant montre que les investisseurs financiers demeurent relativement peu impressionnés par le changement drastique de communication de la BCE opéré il y a deux semaines', estime un économiste de Natixis.

Un cambiste nord-européen prend aussi acte de la dégradation, ce week-end, de la notation-crédit Fitch du Fonds européen de stabilité financière (FESF), qui intervient logiquement à la suite de la dégradation de la France, qui a perdu son AAA chez Fitch.

'Actuellement, celle nouvelle n'a pas grande importance. Mais si la crise financière refaisait surface en zone euro, cette nouvelle pourrait penser lourd et pourrait freiner l'afflux de capitaux étrangers' vers le FESF.

“Bien que Fitch Ratings ait décidé d'abaisser la note de la France (vendredi) et du FESF (lundi) à AA+, l'euro/dollar refuse de passer en-dessous de 1,30. Le bref repli observé hier a été suivi par un rallye impressionnant grâce aux ventes au détail américaines plus décevantes que prévu en mai”, explique RTFX.

Cet après-midi des Etats-Unis, les investisseurs guetteront l'indice (CPI) prix à la consommation et la production industrielle. Le consensus attend respectivement des hausses, d'un mois sur l'autre, de 0,3% et de 0,2%.

Notons que le président de la Réserve fédérale américaine, Ben Bernanke, présentera demain son rapport semestriel sur la politique monétaire devant la Chambre des représentants des Etats-Unis, puis le jour suivant devant le Sénat.

“En raison de la surréaction des marchés suite au dernier discours de Ben Bernanke, celui-ci devrait éclaircir la situation et préciser le 'timing' quant à une future réduction du programme de rachats d'actifs et de l'augmentation des taux d'intérêt”, indiquent à ce sujet les analystes de Saxo Banque.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...