Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro en petite hausse avant Mario Draghi

Marché : L'euro en petite hausse avant Mario Draghi

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne s'orientait à la hausse contre ses principales contreparties ce midi, à quelques heures de la conférence de presse qui clôturera la réunion mensuelle du conseil des gouverneurs de la BCE. A cette heure, l'euro se reprend de 0,30% contre le billet vert à 1,2517 dollar, de 0,24% face au yen à 143,50, de 0,37% contre le sterling à 0,7846 et même de 0,10% contre le franc suisse à 1,2049.

Selon les analystes de RTFX, “le dollar subit des ventes en vue d'événements importants aujourd'hui annoncés par la BCE et des chiffres de l'emploi non agricoles de demain en provenance des États-Unis.”

Le yen continue de se tasser contre l'euro après l'intensification du “méga-QE” mené par la Banque du Japon. Notons qu'à Londres, la Banque d'Angleterre vient de reconduire sa politique monétaire.

Quid de la BCE ? “Selon les médias, le mécontentement des gouverneurs nationaux par rapport à l'attitude agressive de Draghi sur le stimulus a donné une attention particulière à la conférence de presse de la BCE d'aujourd'hui”, indique RTFX.

Cependant, 'une nouvelle fois, la réunion de la BCE suscite peu d'attentes, au moins de la part des économistes', estime Aurel BGC. Certes, la distribution de crédits donne dernièrement des signes d'amélioration en zone euro, ce qui pourrait être attribuable aux actions de la BC.

Mais cette dernière préférera sans doute attendre un peu avant d'annoncer quoi que ce soit de nouveau, estiment-ils, ce qui rend peu probable que la BCE passe d'un QE “privé” (elle ne rachète pour l'instant que des titres de créances émanant du secteur privé) à un QE “intégral”, à l'américaine ou à la japonaise, avec en sus des rachats d'obligations d'Etat.

“Il reste que, comme au début du mois d'octobre, le risque est que des paris soient pris sur des préannonces d'extension des programme d'achats de titres, par exemple, et que la déception entraîne une correction brutale des marchés boursiers européens, accompagnée d'un renforcement de l'euro”, termine Aurel BGC.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI