Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro casse les 1,27 dollar, plus bas de 14 mois

Marché : L'euro casse les 1,27 dollar, plus bas de 14 mois

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le recul de la monnaie unique européenne contre le billet vert s'accélérait sur le marché des changes, alors que la divergence économique et monétaire des deux rives de l'Atlantique Nord s'accroît sans cesse. A cette heure, l'euro recule de 0,44% contre le dollar à 1,2722. Ce matin, il a même touché un plus bas de 14 mois contre sa contrepartie américaine, à 1,2697.

L'euro est également mal orienté contre le yen (- 0,34% à 138,95) et le sterling (- 0,22% à 0,7805), tout en restant stable contre le franc suisse (- 0,04% à 1,2078).

Depuis le début de l'année, la devise dont la Banque centrale européenne a la charge a perdu 4% de sa valeur contre le yen, 6% contre la livre britannique et 7,5% face au dollar.

“L'euro a plongé à son plus bas depuis novembre 2012 après que le président de la BCE Mario Draghi ait une fois de plus réitéré sa volonté d'agir pour stimuler l'inflation dans la région”, commentent les analystes de RTFX, qui ajoutent : “ses commentaires étaient clairement en faveur de plus de stimulus afin de combattre la déflation et relancer la croissance, pesant lourd sur la devise unique”.

En effet, d'un point de vue économique et monétaire, la divergence entre la zone euro et les Etats-Unis diverge très sensiblement. “Les investisseurs continuent de se montrer globalement inquiets sur la situation de la zone euro', expliquent les analystes de Saxo Banque.

Des inquiétudes légitimes au regard des PMI de l'union monétaire avant-hier et de l'indice Ifo allemand de septembre, tous deux en deçà des attentes des économistes. Dans ce contexte, les analystes se demandent si la politique de soutien de la BCE, qui va bientôt comprendre des mesures non conventionnelles, sera suffisante pour inverser la tendance.

A l'inverse, la Fed, elle, devrait le mois prochain annoncer le terme de ses opérations de “quantitative easing” (QE), selon le consensus. Puis elle devrait entamer le relèvement de ses taux directeurs aux environs de mi-2015, à mesure que la conjoncture américaine prendra de la vitesse.

Cet après-midi, l'actualité est une nouvelle fois peu fournie sur le plan macroéconomique. Seules statistiques significatives du jour, les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis puis des commandes de biens durables d'août seront publiées à 14h30.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI