Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro attend la BCE sous les 1,36 dollar

Marché : L'euro attend la BCE sous les 1,36 dollar

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne attendait l'issue de la réunion de la BCE avec une certaine confiance ce midi, l'euro gagnant 0,36% face au dollar US à 1,3567 dollar. Depuis le début de l'année, son appréciation atteint 2,8%. Notons que l'euro/dollar a alterné les hausses et les baisses ces cinq dernières séances, signe d'un certain attentisme.

L'euro gagne également du terrain contre le yen (+ 0,74% à 127,26) tout en restant stable contre le sterling et le franc suisse.

Comme le souligne Aurel BGC, 'les investisseurs restent dans l'attente de la conférence de presse du président de la BCE', Mario Draghi. A l'issue de la réunion du conseil des gouverneurs, un communiqué est attendu à 13 heures 45, puis une conférence de presse de Mario Draghi à compter de 14 heures 30.

Globalement, les taux courts devraient être maintenus au plus bas niveau historique où Mario Draghi les a abaissé. Rien de neuf, a priori, de ce côté” : “le statu quo monétaire est attendu aujourd'hui dans la zone euro : le match France - Allemagne sort à l'avantage de Berlin qui estime que l'euro n'est pas surévalué à l'heure actuelle', souligne un gérant de Barclays Bourse.

Restent les débats politiques récents sur le niveau relativement élevé atteint récemment par l'euro contre ses principales devises. Notons sur ce point une divergence entre la France, qui grosso modo déplore les parités de changes actuelles et appelle à faire reculer l'euro, et l'Allemagne, pour qui le sujet majeur reste le cantonnement de l'inflation - ce qui fait partie du mandat de la BCE, à la différence des changes.

Les cambistes de Société Générale soulignent que 'depuis la dernière conférence de presse de la BCE, le 10 janvier dernier, les taux d'intérêt à deux ans sur les fonds en euros ont progressé en moyenne de 25 points de base, quand l'euro s'est (en moyenne) apprécié de 3,5%' face aux devises concurrentes.

Faut-il espérer quelque chose du côté des parités de changes ? 'La parité euro/dollar s'est traitée à une moyenne de 1,37 ces cinq dernières années. Il est donc difficile de considérer que M. Draghi s'en alarmera à ce stade', indiquent-ils.

Chez Jyske Bank, au Danemark, on écrit sans ambages : 'nous estimons que l'euro est loin d'être si fort que cela pour la BCE intervienne (...). L'inflation est la liquidité sont les deux principaux catalyseurs de la BCE'.

Plus près de nous, la Banque d'Angleterre réunira elle aussi son comité de politique monétaire et en fera savoir les conclusions dans quelques minutes.

Du côté des statistiques européennes, on a appris ce matin que la production industrielle allemande avait rebondi de 0,3% en décembre 2012 après un repli de 0,2% le mois précédent. Le consensus prévoyait une hausse plus limitée en décembre, mais le chiffre de novembre a été révisé en baisse par rapport à une estimation initiale de +0,2%.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI