Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro attend Ben Bernanke sous 1,38 dollar

Marché : L'euro attend Ben Bernanke sous 1,38 dollar

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les mouvements étaient maigres ce midi sur le marché des changes avant l'issue, toujours très attendue, du comité de politique monétaire de la Fed qui a commencé hier. Vers 12 heures 50, la monnaie unique européenne grappille symboliquement 0,10% face au billet vert américain à 1,3762 dollar.

Le sommet de deux ans de 1,2832 dollar, atteint en séance vendredi dernier, reste pour l'heure hors de portée. Le plus haut de séance de la matinée est de 1,3768.

Ce soir après Bourse, à l'issue du comité de politique monétaire (le FOMC) qui a commencé hier, la Réserve fédérale américaine publiera un communiqué qui sera ensuite détaillé, lors d'une conférence de presse, par son président Ben Bernanke.

“Les taux d'intérêt ne seront bien évidemment pas modifiés”, pronostique-t-on chez le courtier en devises RTFX ce matin. “Le marché ne s'attend par ailleurs pas à un changement dans le montant du programme de rachat d'actifs, fixé à 85 milliards de dollars par mois. La question est de savoir si Ben Bernanke fournira quel qu'indice que ce soit sur le moment et la manière qu'utilisera la Fed pour réduire son QE. Toute annonce surprise pourrait influencer le cours du billet vert”, ajoutent les spécialistes.

Chez Société Générale, les cambistes s'attendent eux aussi 'à un ton accommodant de la part du FOMC' : selon eux, l'instance décisionnaire de la politique monétaire américaine pourrait cependant infléchir son discours pour tenir compte des dernières déceptions statistiques, notamment en matière de créations de postes.

Prudence : 'sur le marché, les opérateurs dans leur ensemble s'attendent clairement à un 'petit plaisir' de la part de la Fed, et ils sont d'ailleurs positionnés en ce sens', indique-t-on chez SG, qui prévient en conséquence : 'à court terme, cela pourrait présager d'une certaine volatilité'.

Les cambistes canadiens de TD Securities discernent des 'signaux (techniques) limités' qui pourraient présager de l'instauration d'une tendance baissière pour la parité euro/dollar. La paire de devises est effectivement mal orientée depuis quelques jours “en dépit de l'absence d'annonces macroéconomiques notables en zone euro', soulignent les spécialistes.

Peu de changement du côté du sterling (- 0,04% à 0,8564) ni du franc suisse (- 0,03% à 1,2352). Face au yen, l'euro gagne 0,22% à 135,215.

Du côté de l'agenda statistique, on appris ce matin que l'économie espagnole a progressé de 0,1% au troisième trimestre, sa première croissance d'un trimestre sur l'autre depuis le premier trimestre 2011.

De plus, les indices de sentiment économique (ESI) de la Commission européenne progressent en octobre, de 0,9 point à 97,8 pour la seule zone euro et de 1,1 point à 101,8 pour l'ensemble de l'Union européenne.

Le nombre de demandeurs d'emploi en Allemagne a par contre augmenté de 2.000 au mois d'octobre. 'Nous nous attendons à ce que le marché du travail demeure en position solide pour le reste de l'année', juge toutefois un économiste de Natixis.

Avant la Fed, les opérateurs de changes seront attentifs aux statistiques américaines de l'après-midi, comme l'enquête de l'institut ADP sur l'emploi privé pour octobre (150.000 créations de postes attendues, après 166.000 le mois précédent), l'indice des prix à la consommation pour septembre et les stocks hebdomadaires de pétrole.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI