Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'euro à 1,39 dollar, record depuis l'automne 2011

Marché : L'euro à 1,39 dollar, record depuis l'automne 2011

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après une conférence de presse de la BCE jugée décevante, rien de neuf n'ayant été annoncé, la monnaie unique européenne n'en finit pas de grimper sur le marché des changes. Elle vient de toucher 1,3915 dollar, un niveau perdu de vue depuis le mois d'octobre 2011. Après + 0,92% hier, la devise de l'union monétaire européenne prend encore 0,31% à cette heure à 1,3904 dollar.

“L'euro a été porté par la progression plus forte qu'attendu des commandes à l'industrie allemande pour le mois de janvier, puis le mouvement haussier s'est accentué par l'annonce du maintien du taux directeur de la BCE à 0,25%”, résument les analystes de Saxo Banque à propos de la séance d'hier, dont le point d'orgue était la réunion de la Banque centrale européenne.

Le moins que l'on puisse dire est que la conférence donnée par Mario Draghi à l'issue du conseil des gouverneurs n'a pas suscité l'enthousiasme.

Dans une note titrée 'en route vers nulle part', les analystes de Credit Suisse se montraient acerbes ce matin : 'Mario Draghi a essayé de se montrer accommodant, mais il n'a fourni aucun élément en ce sens aux investisseurs'. L'institut d'émission européen basé à Francfort, comme la Bundesbank, table sur un taux d'inflation de 1,7% au 4e trimestre 2016, et juge cette projection conforme avec les impératifs de son mandat ('inférieur, mais proche de 2%').

Bref, Mario Draghi ne laisse présager d'aucun changement de politique monétaire tant que la croissance ne sera pas significativement plus faible, ou tant que l'euro n'aura pas significativement progressé, résume Credit Suisse.

Il n'en fallait pas plus pour soutenir la monnaie unique européenne sur le marché des changes.

Chez Desjardins, on souligne avec distance que 'la BCE semble un peu plus optimiste sur l'économie, et semble croire que l'inflation pourra revenir à sa cible à moyen terme'. Puis les spécialistes de la banque canadienne ajoutent : 'étant donné le lien étroit entre le taux de change et l'inflation, la BCE pourrait toutefois être de plus en plus mal à l'aise avec l'appréciation de l'euro et être forcée de réagir'.

Selon les cambistes de Société Générale, 'la BCE n'est pas décidée à utiliser les quelques outils qui sont encore à disposition'. Mais 'nous pensons que l'euro est proche de son sommet' face au dollar, estiment-ils. En effet, après un hiver des plus rudes, l'arrivée du printemps outre-Atlantique devrait déboucher sur des statistiques américaines plus favorables.

L'attention des cambistes se tourne justement vers les créations d'emplois non-agricoles de février aux Etats-Unis, indicateur majeur qui sera annoncé à 14h30 par le Bureau of Labor Statistics : le consensus attend une moyenne de 150.000 nouveaux postes malgré la météorologie glaciale du début d'année.

La prudence est cependant de mise : en effet, le cabinet privé ADP a fait part mercredi de la création de 139.000 emplois dans le secteur privé américain le mois dernier, un chiffre sensiblement plus faible que prévu (160.000).

Par ailleurs, l'euro gagne 0,19% contre le yen, 0,20% contre le sterling à 0,8296 mais perd 0,13% contre le franc suisse à 1,2184.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...