Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : L'espoir de reprise reste le moteur n°1 des actions

jeudi 28 mai 2020 à 10h15
Marché : L'espoir de reprise reste le moteur n°1 des actions

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes restent orientées à la hausse en début de séance jeudi, les espoirs de reprise économique l'emportant toujours sur les tensions liées à Hong Kong.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,96% à 4.733,70 points à 08h00 GMT, au plus haut depuis le 11 mars. A Londres, le FTSE 100 prend 0,68% et à Francfort, le Dax avance de 0,88%.

L'indice EuroStoxx 50 est en hausse de 0,78%, le FTSEurofirst 300 de 0,87% et le Stoxx 600 de 0,95%.

Ce dernier a gagné 2,82% sur les trois dernières séances et le CAC 40 5,49% mais ni l'un ni l'autre ne sont parvenus à enchaîner quatre hausses consécutives depuis la mi-avril.

Les dernières enquêtes Reuters sur les perspectives des marchés montrent que les grands indices pourraient terminer l'année autour de leurs niveaux actuels, qui correspond pour le Stoxx 600 à un repli de près de 20% par rapport au plus haut de février.

Le parlement chinois a approuvé à une écrasante majorité le projet de loi sur la sécurité nationale à Hong Kong, qui permet à Pékin d'affirmer un peu plus son autorité sur le territoire mais qui y avive la contestation tout en alimentant la tension avec Washington.

Avant même ce vote, le chef de la diplomatie américaine avait déclaré que Hong Kong ne pouvait plus prétendre à un traitement spécifique de la part des Etats-Unis en matière commerciale.

Pour autant, les investisseurs privilégient toujours la perspective d'une levée rapide des mesures de confinement permettant une reprise de l'activité économique, dans le secteur du transport aérien et du tourisme entre autres pendant les mois d'été de l'hémisphère nord.

"Les tensions géopolitiques sont bien ancrées mais les acteurs des marchés continuent de ne pas y prêter beaucoup d'attention", résume ainsi Naeem Aslam, analyste d'Avatrade, pour qui "le fait que la Chine adopte ce texte de loi met en péril l'accord commercial avec les Etats-Unis".

La séance sera animée entre autres par la deuxième estimation du produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis au premier trimestre. Les tout premiers chiffres, fin avril, avaient donné une contraction de 4,8% en rythme annualisé.

VALEURS

Les secteurs cycliques continuent d'enregistrer certaines des meilleures performances: celui des transports et du tourisme progresse de 2,37%, celui de la distribution de 1,23%, celui des banques de 0,93%.

Parmi les plus fortes hausses du CAC 40, ArcelorMittal prend 2,95%, PSA 3,24% et TechnipFMC 3,75%.

Safran s'adjuge 3,17% après l'annonce par Boeing de la reprise de la production du Boeing 737 MAX.

Du côté des compagnies aériennes, Easyjet bondit de 7,82% après la présentation d'un plan de restructuration visant 30% de ses effectifs alors que SAS chute de 7,46% à l'annonce d'une lourde perte et de discussions en vue d'un refinancement.

Dans le compartiment des médias, TF1 (+5,62%) et M6 (+6,00%) profitent du relèvement de la recommandation de JPMorgan à "surperformance" sur les deux titres.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a terminé sur un bond de 2,32%, au plus haut depuis la fin février, après être repassé au-dessus de sa moyenne mobile sur 200 jours, considérée comme un indicateur fiable de l'évolution de la tendance de long terme.

En Chine, le SSE Composite de Shanghai a fini la journée sur une progression plus timide de 0,33%, la prudence limitant les achats dans l'attente des prochains développements de la confrontation avec les Etats-Unis sur Hong Kong et d'éventuelles nouvelles mesures de soutien de Pékin à l'économie.

A WALL STREET

Les contrats à terme sur les principaux indices américains préfigurent pour l'instant une ouverture en hausse de 0,6% pour le Dow Jones et de 0,3% pour le Standard & Poor's 500 mais en légère baisse pour le Nasdaq, les valeurs technologiques souffrant à la fois de leur exposition à la Chine et des menaces de Donald Trump d'une régulation des réseaux sociaux.

Mercredi, le Nasdaq a déjà été à la traîne avec un gain de 0,77% contre une progression de 1,48% pour le S&P 500 et de 2,21% pour le Dow Jones.

Twitter a perdu 4,38% et Facebook 3,15% après les informations selon lesquelles le président américain pourrait prendre un décret pour encadrer les réseaux sociaux.

TAUX

Les rendements obligataires de référence sont en légère hausse, une réaction logique face à la progression continue des actions: celui du Bund allemand à dix ans, à -0,412%, prend un peu plus d'un point de base, tout comme son équivalent américain, à 0,6835%.

Les investisseurs attendent à 12h00 GMT la première estimation de l'inflation en Allemagne en mai.

CHANGES

Le début de journée est calme sur le marché des devises: le dollar est en léger recul face à un panier de référence (-0,07%) et l'euro est stable, juste au-dessus du seuil de 1,10.

La monnaie unique reste soutenue par la présentation mercredi du plan de relance de la Commission européenne, qui prévoit une enveloppe de 750 milliards d'euros en plus du budget pluriannuel de 1.100 milliards de l'Union.

Le yuan chinois reste quant à lui proche du plus bas historique touché mercredi face au dollar sur le marché "onshore" à 7,1966.

PÉTROLE

Le marché pétrolier se replie pour la deuxième séance d'affilée après l'annonce par l'American Petroleum Institute (API) d'une hausse inattendue et marquée des stocks de brut aux Etats-Unis (+8,7 millions de barils).

Le Brent abandonne 2,13% à 34,00 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 2,9% à 31,86 dollars.

(Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2020 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.60 % vs +1.46 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat