Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'emploi salarié efface au 1er trimestre sa hausse du 4e

Marché : L'emploi salarié efface au 1er trimestre sa hausse du 4e

Marché : L'emploi salarié efface au 1er trimestre sa hausse du 4eMarché : L'emploi salarié efface au 1er trimestre sa hausse du 4e

PARIS (Reuters) - L'emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles a reculé de 0,1% au premier trimestre 2014 en France, avec 21.700 postes détruits, en raison de la baisse de l'intérim, a annoncé l'Insee vendredi.

L'emploi efface ainsi la hausse de 21.000 postes enregistrée au quatrième trimestre 2013 (+15.100 annoncés auparavant), qui constituait le premier trimestre de création nette d'emplois depuis début 2012. Le recul du premier trimestre avait été annoncé dans un premier temps à -23.600.

Hors intérim, l'emploi a progressé de 4.500 postes sur les trois premiers mois de l'année, après -2.000 au quatrième trimestre 2013.

Sur un an, 44.400 postes ont été supprimés dans les secteurs principalement marchands (soit -0,3%).

L'emploi dans l'industrie a baissé de 0,2% (-7.200 postes) au premier trimestre, soit un recul sur un an de 46.300 postes (-1,4%).

L'emploi dans la construction a également diminué (-4.300 postes, soit -0,3%, sur le trimestre et -20.800 postes sur un an, soit -1,5%).

Les effectifs intérimaires dans le secteur tertiaire ont baissé de 26.200, soit -4,8%, après +23.000 au quatrième trimestre 2013.

Inversement, l'emploi du secteur tertiaire marchand hors intérim augmente de nouveau au premier trimestre (+16.000 postes, soit +0,1%, après +12.100 postes fin 2013).

Au total, l'emploi dans le secteur tertiaire marchand a reculé de 10.200, soit -0,1%, après +35.100 au quatrième trimestre 2013.

Sur un an, l'intérim recule de -2.500 postes et le secteur tertiaire a créé 22.700 postes (+0,2%).

L'Acoss a quant à elle parallèlement annoncé une hausse de 0,1% des effectifs salariés du secteur privé au premier trimestre (+19.500), après +7.800 postes au quatrième trimestre 2013, soit un recul de 1.900 postes sur un an.

Hors intérim, l'emploi a augmenté de 0,1% au premier trimestre et baissé de 0,1% sur un an, ajoute l'Acoss.

Le salaire moyen par tête a augmenté de 0,7% sur le trimestre et de 2,1% sur un an, poursuit-elle, et la masse salariale a progressé de 0,8% sur le trimestre et de 1,9% sur un an.

Selon les chiffres au sens du Bureau international du travail (BIT) publiés la semaine dernière, le taux de chômage est resté stable au premier trimestre, à 9,7% en France métropolitaine et 10,1% avec les départements d'outre-mer.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...