Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'emploi américain et la Fed dans toutes les têtes

Marché : L'emploi américain et la Fed dans toutes les têtes

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les investisseurs européens ne semblent pas inquiets à l'approche des grands rendez-vous avec les banques centrales et à quelques jours de la publication des chiffres de l'emploi américain.

Francfort, Paris et Londres avancent de 0,4%, Bruxelles de 0,3%, Amsterdam de 0,2%, Lisbonne de 0,6%, Madrid, Milan et Zurich de 0,8%.

'Les investisseurs parient sur une poursuite de la politique monétaire accommodante dela Fed aux Etats-Unis au vu de la publication de mauvais indicateurs économiques', souligne Saxo Banque.

En outre, ce jeudi, seront dévoilées les décisions de la Banque d'Angleterre et de la BCE, à l'heure du déjeuner.

A 14h30 cet après-midi, les marchés prendront connaissance de la balance commerciale pour avril aux Etats-Unis, dont le déficit devrait s'être creusé à 41 milliards de dollars.

'Ces chiffres sont toujours intéressants pour l'analyse de l'évolution du commerce international', commente Aurel BGC.

A 11h00, une statistique européenne a été dévoilée. En avril 2013, par rapport à mars 2013, l'indice des prix à la production industrielle a enregistré une baisse de 0,6% dans la zone euro et de 0,7% dans l'UE, selon les estimations publiées par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne.

Par ailleurs, le nombre de chômeurs en Espagne a diminué de 98.265 personnes à la fin du mois de mai 2013 par rapport au mois précédent, selon le ministère de l'emploi espagnol.

Le nombre de chômeurs inscrits s'élevait donc à 4.890.928 à la fin du mois dernier, révèlent ces données.

Sur le front des valeurs, Ahold perd 1,3% à 12,4 euros, après s'être déclaré prudent sur son activité à l'occasion de la présentation de ses résultats trimestriels, ce qui ne l'a pas empêché de multiplier par quatre le montant de son programme de rachats d'actions.

BASF recule de 0,6% à 75,3 euros, suite à un point ce matin sur ses ambitions dans la région Asie Pacifique, où ses ventes devraient atteindre 25 milliards d'euros en 2020.

Volkswagen lâche 1,3% à 164,8 euros, alors qu'en mai, les ventes de la marque automobile en Amérique du Nord ont reculé de 1,7% par rapport à mai 2012, à 38.013 véhicules.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI