Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'effet PMI joue à plein pour l'euro

Marché : L'effet PMI joue à plein pour l'euro

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sur le marché des changes, ce midi, l'euro profitait d'une indicateur économique légèrement supérieur aux prévisions du marché pour reprendre la barre symbolique des 1,36 dollar. A cette heure, l'euro gagne ainsi 0,67% à 1,3635 dollar et se montre également bien orienté contre le yen nippon (+ 0,45% à 142,23 yens) et le sterling britannique (+ 0,47% à 0,8214 livre).

En effet, le secteur privé de la zone euro a vu sa croissance accélérer en janvier, selon l'indice PMI Markit flash qui passe de 52,1 en décembre 2013 à 53,2 sur le mois en cours, et atteint donc son plus haut niveau depuis juin 2011. Ce chiffre surclasse aussi les attentes des analystes.

En Allemagne, à l'instar des pays de la périphérie, la croissance s'accélère, tandis qu'en France, la contraction ralentit. En termes sectoriels, les prestataires de services font état d'une croissance plus modérée que celle des fabricants.

'La hausse de l'indice PMI permet de miser sur une croissance du PIB de la région de l'ordre de 0,4 à 0,5% au premier trimestre', estime Chris Williamson, éonomiste principal à Markit, qui pointe toutefois la fragilité de la reprise.

En dépit du sursaut de ce midi, les cambistes de Société Générale (SG) ne pensent pas que ce bon indice PMI soit en mesure de remettre en cause la tendance baissière de l'euro contre le dollar. Baissiers à long terme quoique prudents à brève échéance, ils n'excluent pas un retour sur les 1,34, niveau testé un temps après la dernière baisse des taux courts décidée par la BCE en novembre dernier.

Notons que cet indice Markit européen contraste avec celui de la Chine qui, lui, est passé ce même mois sous la barre des 50 points séparant l'expansion de l'activité (au-dessus) de la contraction (en dessous). Voilà qui, selon SG, relance les craintes d'un ralentissement plus marqué que prévu de ce grand pays émergent.

En revanche, la devise de l'union monétaire européenne se tasse de 0,24% contre le franc suisse à 1,2318.

L'agenda statistique américain de l'après-midi comportera plusieurs éléments au nombre desquels on trouve les inscriptions aux allocations chômage, les ventes de logements anciens, l'indicateur avancé du Conference Board et enfin les stocks de pétrole.



Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...