Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : L'économie suisse devrait tomber en récession en 2015

Marché : L'économie suisse devrait tomber en récession en 2015

Marché : La Suisse devrait tomber en récession cette annéeMarché : La Suisse devrait tomber en récession cette année

ZURICH (Reuters) - L'économie suisse devrait tomber en récession cette année à la suite de l'envolée du franc provoquée par la décision de la banque centrale d'abandonner son taux plancher face à l'euro, mais aussi en raison de la chute des cours du pétrole, a dit mercredi l'institut d'études économiques KOF.

L'institut suisse a réduit sa prévision de croissance pour 2015 à -0,5% contre +1,9% précédemment annoncé en décembre et dit s'attendre à une croissance nulle l'an prochain au lieu des +2,1% anticipés auparavant.

"Au vu des événements liés au franc suisse, le KOF a réactualisé ses prévisions de décembre 2014. Il prévoit une chute de la performance économique au cours de l'été 2015. Le taux de chômage devrait augmenter et les prix, poursuivre leur baisse", disent les économistes du KOF dans un communiqué.

Au début du mois, la Banque nationale suisse (BNS) a annoncé l'abandon du cours plancher du franc suisse de 1,20 pour un euro, entraînant une flambée de la devise suisse et des craintes pour les produits exportés.

Il y a dix jours, la ministre des Finances de la confédération, Eveline Widmer-Schlumpf, a estimé que le pays pouvait faire face aux conséquences de l'abandon surprise du cours plancher du franc suisse.

"Le KOF prévoit une brève récession durant l'été et une baisse du produit intérieur brut (PIB) de 0,5% pour l'ensemble de l'année 2015", ajoute le communiqué.

La récession se définit techniquement par deux trimestres consécutifs de contraction.

L'institut suisse dit avoir également tenu compte dans ses prévisions d'un baril de pétrole Brent aux alentours de 50 dollars, anticipant une baisse probable des profits tirés du négoce de l'or noir, pour l'essentiel administré à partir de la Suisse.

Selon le KOF, le taux de chômage va augmenter à 3,4% en 2015 et 4,1% en 2016 à comparer avec un chômage de 3,2% l'an dernier.

Les prix à la consommation vont de leur côté baisser de 1,5% pour l'année en cours, contre -0,1% initialement anticipé, toujours selon le KOF, qui prévoit également un recul des exportations de 1,4% en 2015.

(Joshua Franklin, Benoit Van Overstraeten et Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...