Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'Australie et la Chine signent un pré-accord de libre-échange

Marché : L'Australie et la Chine signent un pré-accord de libre-échange

Marché : L'Australie et la Chine signent un pré-accord de libre-échangeMarché : L'Australie et la Chine signent un pré-accord de libre-échange

CANBERRA (Reuters) - La Chine et l'Australie ont signé lundi un accord préliminaire à un traité de libre-échange en négociations depuis plus de dix ans susceptible d'ouvrir les marchés chinois aux entreprises australiennes et de lever les restrictions pesant sur les investissements chinois.

D'après le Premier ministre australien Tony Abbott, il s'agit de l'accord commercial le plus étendu jamais négocié par la Chine avec un pays tiers.

Le chef du gouvernement australien, qui s'exprimait après la cérémonie de signature de la déclaration d'intention avec le président chinois Xi Jinping au Parlement australien à Canberra, a précisé que cet accord-cadre prévoyait, s'il est intégralement mis en place, la suppression des droits de douanes sur 95% des exportations australiennes vers la Chine.

Les exportateurs agricoles australiens et les entreprises du secteur des services devraient ainsi avoir accès au marché chinois, qui pèse plusieurs milliards de dollars. L'accord préliminaire envisage aussi d'assouplir les restrictions qui limitent pour l'heure les investissements chinois en Australie, qui regorge de matières premières.

La Chine est déjà le principal partenaire commercial de l'Australie. En 2013, les échanges commerciaux bilatéraux ont atteint 150 milliards de dollars australiens (environ 105 milliards d'euros).

"Au cours de ma visite, les deux parties ont décidé d'élever nos relations bilatérales à un partenariat stratégique complet et annoncé le quasi-achèvement des négociations sur un accord de libre échange", a déclaré le président chinois devant les parlementaires.

Dans le détail, les producteurs australiens de produits laitiers pourraient obtenir dans les quatre ans un accès libre de droits tarifaires au marché chinois du lait infantile.

Les viticulteurs australiens, dont les ventes annuelles en Chine représentent déjà 200 millions de dollars australiens (140 millions d'euros), bénéficieront dans les quatre ans de l'élimination des droits tarifaires, aujourd'hui entre 14 et 20%.

Les droits sur l'horticulture et les produits de la mer seront aussi progressivement supprimés d'ici 2019.

(Matt Siegel avec Lincoln Feast à Sydney; Benoît Van Overstraeten et Henri-Pierre André pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI