Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : J&J et Boston Scientific en procès pour le rachat de Guidant

Marché : J&J et Boston Scientific en procès pour le rachat de Guidant

Marché : J&J et Boston Scientific en procès pour le rachat de GuidantMarché : J&J et Boston Scientific en procès pour le rachat de Guidant

NEW YORK (Reuters) - Dix ans après s'être opposés pour le rachat du fabricant d'appareils cardiovasculaires Guidant, finalement avalé par Boston Scientific pour 27 milliards de dollars, Johnson & Johnson et son concurrent se retrouvent devant un tribunal de New York à partir de mercredi.

J&J conteste les conditions dans lesquelles Boston Scientific a pu surenchérir pour finalement mettre la main sur le fabricant d'appareils cardiovasculaires et réclame plus de cinq milliards de dollars (4 milliards d'euros) de dédommagements à son concurrent, une somme énorme eu égard de la capitalisation boursière de celui-ci - 17,8 milliards de dollars.

J&J et Guidant s'étaient entendus en 2004 sur une fusion à 21,5 milliards de dollars. Pour éviter tout risque d'abus de position dominante, l'accord prévoyait que J&J cède certains actifs de Guidant à Abbott Laboratories.

L'accord comportait une clause de "non sollicitation" qui interdisait à Guidant de négocier avec d'autres prétendants.

Avant la finalisation de la fusion, Boston Scientific a soumis une offre non sollicitée de 25 milliards qui prévoyait là aussi des cessions d'actifs à Abbott. J&J a très vite soupçonné Guidant d'avoir fourni des informations sensibles à Abbott sans lesquelles, fait-il valoir, Boston Scientific n'aurait pu monter son offre.

Boston Scientific a finalement acquis Guidant pour 27 milliards de dollars mais, non content d'avoir touché une indemnité de rupture de 705 millions de dollars, J&J a porté plainte contre Guidant pour violation de contrat en 2006.

Le procès, orchestré par le juge de district Richard Sullivan, devrait se prolonger jusqu'en décembre.

J&J tentera de prouver qu'il a perdu beaucoup d'argent dans l'affaire, même si son cours de Bourse a depuis grimpé alors que celui de Boston Scientific a reculé, plombé entre autres par la fusion avec Guidant qui s'est révélée compliquée et a même été qualifiée par le magazine Forbes de "plus gros échec d'une opération de fusion-acquisition depuis AOL/Time Warner."

Boston Scientific entend plaider de son côté que Guidant n'a pas violé ses accords avec J&J en connaissance de cause.

(Joseph Ax, Véronique Tison pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...