Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Janet Yellen éclipse les PIB en Europe

Marché : Janet Yellen éclipse les PIB en Europe

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes ont le vent en poupe ce matin, revigorées par la publication anticipée d'un discours de Janet Yellen, la prochaine présidente de la Fed, qui semble plaider pour le maintien d'une politique monétaire toujours ultra accommodante.

Milan cède 0,1%, mais Madrid gagne 0,2%, Zurich 0,5%, Bruxelles et Lisbonne 0,6%, tandis que Francfort, Londres, Paris et Amsterdam prennent 0,8%. A New York mercredi, le Dow Jones et le Nasdaq ont fini sur des gains respectifs de près de 0,5% et de 1,2%.

'Janet Yellen a expliqué que l'économie et le marché du travail aux Etats-Unis affichent actuellement des performances 'très loin' des objectifs fixés, alors que les pressions inflationnistes restent faibles', résume-t-on chez Barclays Bourse.

Ces propos font passer au second plan la faiblesse de la croissance économique dans la zone euro : au cours du troisième trimestre, le PIB n'a augmenté que de 0,1% par rapport au trimestre précédent, selon les estimations rapides d'Eurostat.

Parmi les grandes économies de la zone, alors que la croissance a ralenti à 0,3% seulement en Allemagne, après une hausse de 0,7% au deuxième trimestre, le PIB s'est même contracté de 0,1% en France, après un bond de 0,5% au trimestre précédent.

'La situation de l'économie française risque d'être un sujet de préoccupation permanent en France bien sûr, mais aussi en Europe tout au long de l'année prochaine', prévient d'ailleurs Arnaud Poutier, chez IG.

Toujours au chapitre des données économiques, seront publiés cet après-midi aux Etats-Unis la balance commerciale, les chiffres de la productivité, les inscriptions au chômage, puis les stocks de pétrole.

Sur le plan des valeurs, Merck KGaA avance de 1,1% à 123,2 euros à Francfort, alors que le laboratoire a relevé sa fourchette cible d'Ebitda ajusté annuelle, à l'occasion de trimestriels meilleurs que prévu.

RWE chute par contre de 6,8% à 25,3 euros et fait figure de lanterne rouge du DAX, sanctionné pour les résultats à neuf mois décevants et les objectifs 2014 ternes publiés par le groupe énergétique.

KBC s'affiche en nette hausse à Bruxelles, de 4,2% à 41 euros, la banque ayant dévoilé pour le trimestre écoulé un bénéfice net en progression sur un an, abstraction faite de l'incidence des activités legacy et de la valorisation des risques de crédit.

En revanche, Ahold dévisse de 3,7% à 13,2 euros à Amsterdam, dans le sillage de résultats trimestriels inférieurs aux attentes du marché, le groupe de distribution s'attendant en outre à un dernier trimestre 2013 sous pression.

A Paris, Bouygues bondit de 6,5% à 29,6 euros, le conglomérat estimant que sa profitabilité devrait poursuivre son amélioration au quatrième trimestre, mais EADS cède 1,2% à 51,1 euros, après avoir prévenu qu'il allait consommer davantage de trésorerie cette année.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI