Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Intel supprime 12.000 postes et réduit sa prévision de CA

Marché : Intel supprime 12.000 postes et réduit sa prévision de CA

Marché : Intel supprime 12.000 postes et réduit sa prévision de CAMarché : Intel supprime 12.000 postes et réduit sa prévision de CA

(Reuters) - Intel a annoncé mardi la suppression de 12.000 postes dans le monde, soit 11% de ses effectifs, afin de recentrer ses activités sur les processeurs destinés aux centres de données et aux objets connectés pour réduire sa dépendance au marché déclinant des ordinateurs individuels.

Le premier producteur mondial de microprocesseurs a abaissé sa prévision de chiffre d'affaires annuel, disant tabler désormais sur une croissance d'environ 5%, alors qu'il évoquait auparavant une hausse située entre 5% et 10%.

L'action Intel perdait 2,6% à 30,78 dollars dans les transactions hors séance.

Le groupe a précisé que son directeur financier, Stacy Smith, serait nommé directeur des ventes, de la fabrication et des opérations et qu'il allait entamer la recherche de son successeur aux finances.

"Nous prévoyons désormais que le marché du PC va baisser de près de 10% en 2016, contre une prévision antérieure d'une baisse d'environ 5%", a dit Stacy Smith mardi.

Intel privilégie ses activités dédiées aux centres de données, qui génèrent des marges plus importantes, tout en cherchant à se développer sur le marché des terminaux mobiles, encore dominé par des concurrents tels que Qualcomm.

Les suppressions de postes annoncées devraient s'étaler jusqu'à la mi-2017, a-t-il expliqué, ajoutant que cette restructuration lui permettrait d'"accélérer son évolution d'une entreprise du PC vers une entreprise qui fait fonctionner le cloud et des milliards d'objets informatiques intelligents et connectés".

Le chiffre d'affaires généré par les produits dédiés aux centres de données et à l'internet des objets représentent déjà 40% du chiffre d'affaires et la majorité du bénéfice d'exploitation, a précisé Intel.

Même si la majeure partie des usines d'Intel sont situées aux Etats-Unis, le groupe n'a pas précisé la répartition géographique des postes appelés à disparaître.

Le plan de réduction des effectifs se traduira dans ses comptes par une charge de 1,2 milliard de dollars (1,06 milliard d'euros) au deuxième trimestre.

Le premier trimestre, lui, se solde par un bénéfice par action de 42 cents, soit un cent de plus que sur la même période de l'an dernier.

Le chiffre d'affaires a atteint 13,70 milliards de dollars sur les trois premiers mois de l'année, contre 12,78 milliards un an plus tôt. En données non-GAAP, il ressort à 13,80 milliards de dollars. Les analystes financiers prévoyaient en moyenne un chiffre d'affaires de 13,83 milliards selon Thomson Reuters I/B/E/S.

En Bourse, l'action du groupe accusait à la clôture mardi, avant la publication des résultats, un recul de 8,4% depuis le début de l'année, alors que l'indice de référence du secteur des semi-conducteurs progressait légèrement.

(Narottham Medhora à Bangalore et Peter Henderson à San Francisco; Marc Angrand pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...