Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Inquiétude pour les valeurs technologiques

Marché : Inquiétude pour les valeurs technologiques

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés actions européens dévissent lourdement ce vendredi, entrainés par le vent de panique qui a touché jeudi les titres technologiques aux Etats-Unis, titres dont la valorisation parait excessive pour beaucoup.

Zurich abandonne 1,3%, Francfort et Paris 1,2%, Londres, Amsterdam et Bruxelles 1,1%, Milan et Madrid 1% et Lisbonne 0,7%. A New York la veille, le Dow Jones a perdu 1,6% et le Nasdaq a plongé de 3,1%.

L'indice phare des valeurs technologiques américaines a donc encaissé jeudi son repli le plus sévère depuis novembre 2011. Selon Aurel BGC, les incertitudes sur certaines valorisations, à l'image des biotechnologiques, ont justifié des prises de bénéfices violentes.

'Nous surveillerons les pourparlers entre les Etats-Unis, l'Ukraine, la Russie et l'Union européenne qui sont prévus la semaine prochaine. Un blocage de la situation pourrait servir de catalyseur à une baisse ponctuelle des indices actions', souligne en outre Barclays Bourse.

Autre source d'inquiétude, l'inflation annualisée en Allemagne a atteint son rythme le plus bas depuis août 2010, à +1% en mars, tandis que les prix à la consommation en Espagne ont baissé de 0,1% sur un an.

'L'inflation est trop basse. Il faut absolument qu'elle remonte, au risque sinon d'attaquer les fonctions vitales de l'organisme, à savoir la production, les échanges, la création de richesse', prévient-on chez Oddo Securities.

Cet après-midi aux Etats-Unis, les marchés seront attentifs aux résultats des banques JPMorgan Chase et Wells Fargo, puis aux prix à la production pour le mois de mars et à l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan.

Sur le plan des valeurs européennes, les actions du secteur technologique essuient certains des plus forts dégagements dans le sillage du Nasdaq, à l'image d'Infineon (-2,9% à 8,1 euros) ou de SAP (-2,1% à 57,1 euros) à Francfort.

GDF Suez recule de 1,7% à moins de 19,6 euros à Paris et à Bruxelles, affecté par une note de Crédit Suisse qui dégrade son opinion de 'surperformance' à 'neutre' et retire le titre du groupe énergétique de ses valeurs préférées ('European Focus List').

Toujours à Paris, Numericable échappe à la baisse et progresse de 0,4% à 29,3 euros, alors que l'agence Moody's a placé sa note 'B1' sur le câblo-opérateur sous surveillance positive, en vue d'un possible relèvement.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...