Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Indices partagés après les données américaines

Marché : Indices partagés après les données américaines

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés européens se dirigent vers une clôture en ordre dispersé, après une salve de données économiques contrastées de l'autre côté de l'Atlantique, à commencer par une révision en baisse de la croissance du PIB américain.

Zurich cède 0,4%, Bruxelles 0,3% et Madrid 0,1%, tandis qu'Amsterdam stagne, Londres et Francfort grappillent 0,1%, Lisbonne gagne 0,2%, Paris 0,4% et Milan 0,5%. A New York, le Dow Jones et le Nasdaq perdent 0,1%.

Aux Etats-Unis, la croissance de l'économie sur le quatrième trimestre a été révisée en légère baisse à +2,2% en rythme annualisé, contre +2,6% en première estimation et alors que les économistes tablaient sur une révision à +2,1%.

La révision à la hausse de l'investissement des entreprises a constitué la seule bonne surprise de cette publication, selon Natixis, qui continue néanmoins 'd'attendre un raffermissement de l'économie américaine au-dessus de son potentiel à moyen terme'.

L'indice du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan s'est élevé à 95,4 points en estimation définitive en janvier, après 93,6 points en première estimation et alors que le consensus visait 94 points.

Attendues en hausse de 2% environ, les promesses de ventes de logements aux Etats-Unis ont finalement augmenté de 1,7% entre décembre 2014 et janvier 2015, pour atteindre leur plus haut niveau depuis août 2013.

L'activité économique dans la région de Chicago s'est contractée en février, au vu de l'indice PMI de Chicago qui a chuté à 45,8 points contre 59,4 points le mois dernier, et alors qu'une baisse vers 58 seulement était anticipée par les économistes.

Du côté des valeurs, Airbus caracole en tête du CAC40 parisien avec un gain de 6,9%, entouré pour la publication de résultats annuels supérieurs aux attentes, ainsi que d'un carnet de commandes de près de 860 milliards d'euros à fin 2014.

IAG (International Airlines Group) grimpe de 4,4% à Londres, dans le sillage d'une forte amélioration des résultats de la maison-mère de British Airways et d'Iberia en 2014, ainsi que grâce à la confiance de sa direction pour 2015.

BASF essuie par contre les plus lourds dégagements du DAX de Francfort et abandonne 2,2%, après la présentation par le groupe de chimie de bénéfices certes en progression sur l'année écoulée, mais un peu moins forte qu'espéré par les analystes.

De même, UCB (-2,4%) figure dans le bas de classement à Bruxelles après la publication par le laboratoire pharmaceutique belge de résultats annuels inférieurs aux attentes, et ce malgré des perspectives plus favorables annoncées par sa direction.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...