Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Incité à des prises de bénéfices

Marché : Incité à des prises de bénéfices

tradingsat

(CercleFinance.com) - La dégradation de l'Italie par S&P et les piètres chiffres du commerce extérieur chinois incitent les investisseurs européens à prendre quelques bénéfices, dans l'attente du compte-rendu de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC).

Amsterdam et Zurich grappillent encore 0,1%, mais Londres cède 0,2%, Francfort, Bruxelles et Lisbonne 0,3%, Paris 0,4%, Madrid perd 1% et Milan 1,1%. La veille à New York, le Dow Jones et le Nasdaq ont gagné 0,5% environ.

'Nous restons prudents avant l'ouverture en Europe, l'indice de Milan pouvant sous-performer sous l'effet de la dégradation de l'Italie par S&P de BBB+ à BBB, une nouvelle qui ramène l'euro à son plus bas depuis avril face au billet vert', prévenait-on ce matin chez IG.

'L'agence pourrait encore abaisser la note sur l'Italie si le gouvernement n'était pas en mesure de mettre en oeuvre des réformes qui aideraient les indicateurs budgétaires à ne pas se détériorer au-delà de nos prévisions actuelles', rapporte à ce sujet Aurel BGC.

Autre mauvaise nouvelle dans la mesure où elle illustre le ralentissement économique mondial, la Chine a vu ses exportations reculer contre toute attente de 3,1% en mai, soit leur première contraction en rythme annuel depuis janvier 2012.

La prudence prévaut aussi sur le marché dans l'attente des 'minutes' de la dernière réunion du FOMC, prévues ce soir. Celles-ci pourraient conforter la perspective de tarissement des rachats d'actifs par la Réserve Fédérale.

En attendant, les investisseurs ont pris connaissance de données économiques en Europe, notamment d'une baisse de 1,1% de la production de l'industrie manufacturière française en volume en mai par rapport à avril.

A Francfort, Deutsche Bank (+1,4% à 32,9 euros) signe l'un des plus forts gains du DAX après le relèvement de recommandation de Crédit Suisse à 'surperformance' contre 'neutre' auparavant, avec un objectif de cours porté de 35 à 37 euros.

La palme de la plus forte hausse sur le DAX revient toutefois à Beiersdorf, qui gagne 2,4% à 70,2 euros : Morgan Stanley est passé directement de 'sous-performance' à 'surperformance', et a remonté son objectif de cours de 49 à 78 euros.

Burberry grimpe de 3,6% à 1490 pence à Londres, entouré pour son point d'activité de premier trimestre (clos fin juin), marqué par une croissance de ses ventes au détail nettement supérieure aux anticipations des analystes.

L'action GlencoreXstrata recule par contre de 1,6% à 260 pence et sous-performe la tendance, affectée par une note d'UBS, qui réduit son objectif de cours de plus de 20% à 330 pence, tout en maintenant son conseil 'achat'.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...