Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Hésite sur la conduite à tenir

Marché : Hésite sur la conduite à tenir

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens hésitent toujours sur la conduite à tenir au lendemain de la réunion du FOMC, et alors que les investisseurs arbitrent entre les nombreuses publications d'entreprise de la journée.

Lisbonne perd 1,1% et Londres 0,7%, tandis que Francfort, Amsterdam et Zurich stagnent, et que Milan gagne 0,2%, Paris 0,3%, Bruxelles 0,4% et Madrid 0,7%. Par comparaison, Wall Street recule de 0,2%.

'Les rachats mensuels resteront proches de 85 milliards de dollars, décision motivée par des éléments macro-économiques mitigés (recul de l'inflation, baisse du rythme des créations d'emploi et surtout inflexion de la reprise du marché immobilier)', résume Barclays Bourse.

'La Fed s'est montrée moins conciliante que prévu, considérant notamment que le récent épisode budgétaire aux Etats-Unis n'aurait qu'un impact marginal sur l'économie', souligne néanmoins Stan Shamu, stratège chez IG.

'Les chances d'un ralentissement de ses rachats d'actifs ('tapering') dès le mois de décembre s'en trouvent accrues, même s'il va certainement s'agir d'une décision prise de justesse', conclut le professionnel des marchés.

L'hypothèse d'un durcissement monétaire plus tôt que prévu a d'ailleurs trouvé du soutien cet après-midi avec l'indice PMI de Chicago : contre toute attente, il a grimpé à 65,9 en octobre, traduisant donc une vive accélération de l'expansion du secteur manufacturier local.

Du côté des valeurs, AB InBev domine le Bel20 de Bruxelles avec un gain de 2,9% à 76,7 euros, le brasseur international ayant dévoilé des bénéfices meilleurs que prévu au titre de son troisième trimestre 2013.

Sur le FTSE à Londres, Astrazeneca perd 1,3% à 3286 pence sur des trimestriels pénalisés par la perte d'exclusivité sur certains médicaments, mais BT Group prend 1,5% à 375 pence, l'opérateur télécoms ayant dévoilé des semestriels jugés 'résistants'.

A Amsterdam, Royal Dutch Shell fait figure de lanterne rouge et dévisse de 3,7% à 24,5 euros, dans le sillage des résultats de la compagnie pétrolière. Les comptes d'Air France-KLM (-0,1% à 7,7 euros) eux-aussi se trouvent délaissés sur l'AEX.

A Francfort, Lufthansa essuie l'un des plus forts replis du DAX, de 3,4% à 14,2 euros, à la suite d'un bénéfice net presque divisé par trois sur neuf mois, tandis que Bayer perd 1,8% à 90,9 euros, après avoir jugé ses objectifs 2013 de plus en plus ambitieux.

Sur le CAC40 parisien, les investisseurs saluent la publication de BNP Paribas (+3,5% à 54,6 euros), mais sanctionnent celles de Total (-0,7% à 44,9 euros), L'Oréal (-1,4% à 125,6 euros) et surtout Technip (-8,5% à 78,7 euros).

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI