Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Hésite malgré les 'minutes' et les PMI

Marché : Hésite malgré les 'minutes' et les PMI

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés européens évoluent en ordre dispersé ce jeudi, ne parvenant pas à profiter pleinement de 'minutes' de la Fed à la tonalité rassurante et d'indices PMI globalement de bonne facture.

Amsterdam et Bruxelles gagnent 0,2%, devant Francfort, Londres, Zurich et Lisbonne (+0,1%), mais Paris et Madrid cèdent 0,3% et Milan 0,8%. Wall Street a grimpé de 1% la veille et Tokyo de 2,1% ce matin.

'Les minutes du dernier FOMC ont permis aux indices américains d'effacer leurs pertes de la veille', souligne Aurel BGC rappelant qu'elles insistent sur le fait qu'aucune décision concernant la 'normalisation' de la politique monétaire 'n'a été prise'.

'Ces formules très prudentes soulignent les craintes de sur-réaction des marchés face à la politique monétaire du Fed. Mais, une chose est acquise, colombe ou pas, Mme Yellen & Co vont reprendre une partie de la liquidité injectée au travers des QE', nuance l'analyste.

Les places asiatiques ont profité en outre d'indice PMI HSBC du secteur manufacturier chinois supérieur aux attentes : il atteint 49,7 dans sa version flash au titre de mai, contre 48,1 au mois d'avril.

Le vieux continent aussi apporte de bonnes nouvelles : bien qu'il se replie légèrement de 54 en avril à 53,9 selon son estimation flash, l'indice PMI Markit composite de mai pour la zone euro s'inscrit à son deuxième plus haut niveau depuis trois ans.

'Le PIB pourrait ainsi progresser de 0,5% au deuxième trimestre', estime Chris Williamson, chief economist à Markit, qui s'attend en outre à des mesures de relance de la BCE en juin en raison du développement de pressions déflationnistes dans la région.

L'enquête de Markit révèle toutefois des divergences persistantes au sein de la zone : l'activité en France repart très légèrement à la baisse alors que l'Allemagne affiche une forte croissance et que celle du reste de la zone euro s'accélère de nouveau.

Au calendrier des statistiques restantes, les inscriptions aux allocations chômage, les ventes de logements anciens et les indicateurs avancés du Conference Board doivent tous paraître dans l'après-midi aux Etats-Unis.

Côté valeurs, SABMiller progresse de 4% à 3390 pence à Londres, portée par les résultats du brasseur d'origine sud-africaine pour son exercice clos fin mars, marqués par une amélioration de ses marges et une hausse de dividende.

Unilever recule de 0,7% à 2675 pence, après la cession par le groupe de biens de consommation des marques nord-américaines de sauces pour pâtes Ragu et Bertolli au Japonais Mikzan, contre 2,1 milliards de dollars.

GDF Suez avance de 1,4% à 20,3 euros à Paris et à Bruxelles, alors que Morgan Stanley a relevé à 'surpondérer' sa recommandation sur le titre du groupe énergétique, avec un objectif de cours porté de 17 à 22 euros.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...