Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Hésite en fin de séance

Marché : Hésite en fin de séance

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après l'expiration de toute une série de contrats 'futures' et d'options ('quatre sorcières'), les Bourses européennes se dirigent vers une fin de séance en ordre dispersé, en l'absence de catalyseur clair dans un sens ou dans l'autre.

Londres et Zurich gagnent 0,4%, Amsterdam 0,2% et Francfort 0,1%, Paris et Bruxelles cèdent 0,1%, Madrid 0,2%, Milan 0,7% et Lisbonne 1%. A New York, le Dow Jones prend 0,2% et le Nasdaq 0,1%.

'Si les arbres ne montent pas jusqu'au ciel, il est toujours compliqué de savoir où se trouve le ciel...', reconnait un gérant de Barclays Bourse, pour qui la tendance demeure néanmoins haussière sur les actions.

'Les banques centrales sont toujours à la manoeuvre, ce qui se traduit par une politique monétaire qui reste ultra accommodante', souligne-t-il. 'Le jour où les révisions à la hausse des bénéfices des entreprises arriveront, ce sera quand même un peu plus confortable...'

'Néanmoins, les investisseurs restent attentifs au risque irakien, qui pourrait devenir un facteur de déstabilisation', pointe de son côté Judith Danan, head of sales trading de CMC Markets France.

L'absence de donnée économique au calendrier du jour - en dehors d'une baisse de 0,2% des prix producteurs en Allemagne au mois de mai par rapport à avril - contribue au calme relatif qui règne sur les marchés.

Shire décolle néanmoins de 20% à Londres, à 4.480 pence, après que le groupe pharmaceutique britannique ait été approché par AbbVie en vue d'une acquisition au prix maximal de 46,26 livres par action, soit 27,3 milliards.

SAP sous-performe la tendance à Francfort avec un repli de 0,7% à 57,2 euros, impacté modestement par les résultats décevants dévoilés jeudi soir par son pair américain Oracle, pour son quatrième trimestre comptable.

A Paris, Alstom s'adjuge environ 2,7% à 28,4 euros, alors que le conseil d'administration a indiqué qu'il se réunira d'ici lundi afin de statuer sur les offres actualisées de GE et de Siemens-Mitsubishi. Le titre avait dévissé de 6% la veille.

Euronext cède 1,9% à 19,6 euros, pour son premier jour de cotation sur les places de Paris, Amsterdam et Bruxelles. Intercontinental Exchange a annoncé que les 42,2 millions d'actions mises sur le marché avaient été entièrement souscrites.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI