Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Hésite au lendemain de la décision de la Fed

Marché : Hésite au lendemain de la décision de la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes évoluent en ordre dispersé, partagée entre la situation inquiétante des marchés émergents après la décision de la Fed, et des nouvelles plus réjouissantes sur le vieux continent.

Milan prend 0,5% et Madrid 0,2%, tandis que Bruxelles se stabilise, que Francfort, Amsterdam et Zurich cèdent 0,2%, Londres et Paris 0,3% et que Lisbonne recule de 0,6%. A New York la veille, le Dow Jones et le Nasdaq ont perdu près de 1,2%.

La Réserve fédérale a décidé de réduire de 10 milliards de dollars son programme de rachats d'actifs. Si cette décision était largement attendue, son vote par le comité de politique monétaire (FOMC) à l'unanimité semble surprendre les investisseurs.

La normalisation de la politique monétaire américaine inquiète dans la mesure où elle intervient alors que certains pays émergents traversent des difficultés, marquées en particulier par la chute de leurs devises.

'Leurs tentatives avortées de stabiliser leur devise, en relevant les taux en Turquie et en Afrique du Sud, illustrent parfaitement la difficulté à laquelle ces pays seront confrontés avec le changement de politique monétaire outre-Atlantique', souligne-t-on chez RTFX.

L'économie européenne offre par contre de bonnes nouvelles, à savoir une accélération de la croissance espagnole au quatrième trimestre à +0,3%, et une baisse plus forte que prévu (-28.000) du nombre de chômeurs en Allemagne en janvier.

Cet après-midi aux Etats-Unis, seront publiés la croissance du PIB au quatrième trimestre (attendue autour de 3% en rythme annualisé), les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage et les promesses de ventes de logements pour décembre.

La séance est aussi marquée par de nombreuses publications de résultats en Europe, comme celle de Shell qui prend 2,8% à 26,5 euros à Amsterdam, la compagnie pétrolière ayant en outre fixé une stratégie de redressement et augmenté son dividende.

Infineon s'adjuge 4,8% à 7,7 euros et caracole en tête du DAX à Francfort, le fabricant allemand de semi-conducteurs ayant commencé son exercice 2013-14 sur des bénéfices trimestriels meilleurs que prévu.

Ericsson prend 2,8% à 79,5 couronnes suédoises sur l'OMX, l'équipementier télécoms ayant fait part de son retour aux bénéfices sur le quatrième trimestre, notamment grâce à des royalties conséquentes versées par le sud-coréen Samsung.

Roche se stabilise vers 239 francs suisses à Zurich, après la publication par le géant de la santé de résultats certes solides pour 2013, mais accompagnés de perspectives plutôt prudentes pour l'année qui commence.

A Paris, Vivendi avance de 1,5% à 19,7 euros, alors que refleurissent les rumeurs autour d'un rapprochement entre sa filiale SFR et Numericable, une opération qui pourrait se monter à 13 milliards d'euros selon les sources de marché.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...