Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Gravite près de l'équilibre

Marché : Gravite près de l'équilibre

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes gravitent pour la plupart un peu en dessous de leurs équilibres : les investisseurs commencent la semaine prudemment dans l'attente d'en savoir davantage sur les négociations concernant la dette de la Grèce.

Francfort perd ainsi 0,3%, Londres et Bruxelles 0,2%, Amsterdam et Milan 0,1%, tandis que Paris et Madrid se stabilisent, Zurich et Lisbonne gagnent 0,4%. A New York vendredi, le Dow Jones a pris près de 0,3% et le Nasdaq, plus de 0,7%.

'L'alignement opportun des astres issu des baisses des taux, des cours du pétrole et de l'euro semble se confirmer en Europe', note Barclays Bourse, pour qui les risques géopolitiques (Ukraine) et politiques (Grèce) ne font que ralentir la progression des indices.

'La perspective du Quantitative Easing de la BCE continue à porter les flux vers les actifs actions (les investisseurs sont incités à prendre des risques pour trouver du rendement dans un contexte de taux d'intérêt au ras des pâquerettes !)', poursuit la société de gestion.

Les marchés actions hésitent toutefois sur la conduite à tenir ce lundi, alors que les regards sont braqués vers les négociations entre le gouvernement d'Athènes et ses partenaires européens sur la question de la dette grecque.

La question domine d'autant mieux les esprits que Wall Street restera fermée cet après-midi pour cause de Jour du Président, et qu'aucune donnée économique n'est donc attendue avant mardi aux Etats-Unis.

De ce côté de l'Atlantique, on notera que la zone euro a enregistré un excédent commercial de 194,8 milliards d'euros sur 2014, contre 152,3 milliards en 2013. L'UE a quant à elle engrangé un excédent de 24,2 milliards l'année dernière, contre 51,8 milliards en 2013.

A contre-courant à Londres, Tesco avance de 0,5% alors que le groupe de distribution pourrait supprimer jusqu'à 10000 postes dans le cadre de son plan de restructuration, d'après un article du Sunday Telegraph.

A Paris, Bouygues grimpe en conséquence de 2,9% et signe l'une des plus fortes progressions du CAC 40, sur des spéculations de marché autour d'un rachat de sa filiale télécom par Altice, actionnaire majoritaire de Numericable.

H&M (Hennes & Mauritz) cède 0,7% sur l'OMX, après la présentation par la chaine de vêtements de ses ventes (TVA comprise) pour le mois de janvier 2015, en croissance de 14% en monnaies locales en comparaison annuelle.

Puma recule de 0,4% à Francfort, le fournisseur d'articles de sport - filiale du groupe français Kering - n'ayant vu son bénéfice net augmenter fortement en 2014 que grâce à l'absence d'éléments non courants.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...