Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Gains plus modestes après les indicateurs américains

Marché : Gains plus modestes après les indicateurs américains

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés actions européens s'apprêtent à finir la semaine sur une note positive, les intervenants pariant toujours sur un relèvement des taux directeurs de la Fed qui n'interviendrait pas avant plusieurs semaines. Dans ce contexte, la qualité des indicateurs américains du jour tend cependant à atténuer les gains.

Vers 16h30, le CAC 40, le Dax et le Footsie MIB (Milan) grappillent environ 0,2%, tandis que le SMI (Zürich), le Footsie 100 et l'Ibex 35 (Madrid) engrangent respectivement 0,4, 0,5 et 1%. L'AEX (Amsterdam) prend pour sa part 0,7%.

'Les statistiques suggèrent que le ralentissement de l'activité constaté depuis le début de l'été s'est amplifié vers la fin du trimestre écoulé et nous laissent penser que la Fed observera le statu quo plus longtemps que prévu', résumait ce matin Barclays Bourse.

Ce ralentissement sert paradoxalement les places européennes, toutes dans le vert à l'approche de la clôture. Les gains sont cependant plus limités avec la publication des données américaines du jour, qui raffermissent - relativement - l'hypothèse d'une normalisation de la politique monétaire de la Fed avant la fin de l'année.

La production industrielle américaine a ainsi enregistré en septembre un repli modéré de 0,2% conforme aux prévisions des économistes. L'indice de confiance des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan s'est quant à lui établi à 92,1 points ce mois-ci en estimation préliminaire, après 87,2 points, soit une progression de près de 5 points par rapport à l'estimation finale du mois de septembre. Les économistes étaient moins optimistes, anticipant une légère hausse autour de 88,5 points.

De ce côté de l'Atlantique, le taux d'inflation annuel de la zone euro s'est établi à -0,1% le mois dernier, après +0,1% en août, a fait savoir en fin de matinée Eurostat, qui a donc confirmé son estimation préliminaire.

La région a en outre enregistré en août un excédent de 11,2 milliards d'euros de son commerce international de biens avec le reste du monde, contre +7,4 milliards en août 2014.

Sur le front des valeurs européennes, Hugo Boss termine la semaine en déroute à Francfort, le titre décrochant de 12,3% dans le sillage d'un vertissement sur résultats lors de la présentation préliminaire de son activité trimestrielle. Le groupe de prêt-à-porter a ramené son objectif de croissance des ventes à changes constants pour 2015 dans une fourchette comprise entre 3 et 5%, contre de 5 à 7% précédemment.

A Zürich, Nestlé cède pour sa part 2,5% sur fond d'un point d'activité décevant et d'un 'sales warning'. Les ventes du géant agroalimentaire helvète ont crû de 4,2% sur 9 mois, 0,5 point de moins qu'attendu par les analystes, et le groupe table désormais sur une croissance organique annuelle d'environ 4,5%, contre 5% environ auparavant.

Carrefour grimpe en revanche de 6% et reste leader du CAC 40 à la faveur d'une progression organique de ses ventes de 4,2% au troisième trimestre (hors essence et hors calendaire) quelque 21,5 milliards d'euros.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...