Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Gagné par l'anxiété avant les chiffres américains

Marché : Gagné par l'anxiété avant les chiffres américains

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés européens dérapent lourdement ce vendredi, alors que les incertitudes sur le maintien des injections de liquidités par la Fed aux Etats-Unis s'ajoutent au marasme économique de la zone euro et au ralentissement chinois.

Si Lisbonne reste proche de son équilibre, Londres et Francfort dévissent de 1%, Madrid, Milan, Zurich et Bruxelles de 1,1%, Amsterdam de 1,2% et Paris de 1,4%. Wall Street a progressé de 0,1% la veille.

'Alors que l'économie américaine est en train de retrouver tout son souffle, les points hauts boursiers des indices US sont menacés par le retrait attendu de la politique monétaire ultra-accommodante de la Fed', note Fabrice Cousté, directeur général de CMC Markets France.

'Il va falloir s'habituer au retour de la volatilité et de la nervosité sur les indices actions en fonction des statistiques américaines publiées, notamment concernant l'emploi', prévient de son côté un gérant de Barclays Bourse.

En attendant ces chiffres de l'emploi la semaine prochaine, les investisseurs prendront connaissance cet après-midi des revenus et dépenses des ménages pour avril, puis de l'indice PMI de Chicago et de la confiance des consommateurs du Michigan pour mai.

'Les données américaines devraient faire état d'une baisse des dépenses des ménages au mois d'avril, ce qui pourrait davantage refroidir les prévisions d'un ralentissement du QE de la Fed', estime-t-on chez RTFX.

De ce côté de l'Atlantique, le marasme de la zone euro ne cesse de se confirmer : le taux de chômage s'est établi à 12,2% en avril 2013, en hausse de 0,1 point en rythme séquentiel et de 0,9 point par rapport à la même période l'année dernière.

'Les incertitudes sur la croissance chinoise deviennent importantes', souligne par ailleurs Aurel BGC, mettant en avant que 'les derniers indicateurs chinois agrégés par le Conference Board sont mitigés'.

Eni (-0,3% à 17,8 euros) a lancé, par voie de construction accélérée de livre d'ordres, le placement auprès d'investisseurs institutionnels de 55,5 millions d'actions représentant 6,7% de la compagnie pétrolière portugaise Galp.

Statoil ne cède que 0,1% à 133,2 couronnes norvégiennes, soutenu par HSBC qui passe de 'neutre' à 'surpondérer', considérant que les nouveaux succès de la compagnie pétrolière en exploration constituent un catalyseur clé pour le titre.

Parmi les valeurs en vue à Paris, Veolia Environnement ne perd que 0,3% à 9,6 euros, aidé en Bourse pour avoir été retenu au Royaume-Uni dans le cadre du plus important contrat du secteur de l'eau en Europe.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...