Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Fortunes diverses et volatilité de rigueur

Marché : Fortunes diverses et volatilité de rigueur

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés actions européens restent en ordre dispersé à l'approche de la clôture, le repli des indices asiatiques ce matin n'alimentant pas partout l'angoisse des investisseurs.

Peu avant 17h00, le CAC 40, le SMI (Zürich) et le Footsie 100 lâchent 0,1, 0,3 et 0,4%. Le Dax et le Footsie MIB (Milan) engrangent en revanche tous deux 0,2%, tandis que l'AEX (Amsterdam) et l'Ibex 35 (Madrid) prennent 0,4 et 0,6%.

'Des retraits de liquidités (de la part de l'Arabie Saoudite et de la Chine notamment) contrebalancent aisément les injections de liquidités de la BCE et provoquent un durcissement des conditions financières globales', décryptait ce matin Chris Weston, stratège chez IG.

'L'attentisme dont a fait preuve la Fed lors de son dernier comité monétaire est loin de rassurer les intervenants de marché', a pour sa part commenté Jean-Sylvain Perrig, head of asset allocation & CIO Private Banking chez UBP.

La volatilité est amenée à perdurer pour nombre d'analystes étant donné le ralentissement chinois, vecteur d'incertitudes et d'inquiétudes, et l'absence de timing arrêté pour une remontée des taux de la Réserve fédérale américaine.

Dans ce contexte, l'amélioration ce mois-ci du sentiment économique dans l'eurozone au vu de la hausse de 1,5 point de l'indice ESI de la Commission européenne à 105,6 points n'a guère fait réagir. Tout comme la stabilité de l'indice des prix à la consommation en Allemagne ce mois-ci et la hausse surprise de l'indice de confiance des consommateurs américains du Conference Board, lequel est passé de 101,3 points en août (chiffre révisé de 101,5 points) à 103 points, contre un repli à 96 points attendu.

Concernant les valeurs, l'action Wolseley décroche de près de 13% à la Bourse de Londres après que le distributeur d'équipements de plomberie et de chauffage a fait état de comptes annuels 2014/2015 pénalisés par des dépréciations.

Glencore, dont le titre a plongé de près de 30% hier dans le sillage d'une note 'à charge' concernant les sociétés actives dans les matières premières, dont les prix ne cessent de diminuer, et qui sont très endettées, rebondit pour sa part de 16,3%.

Enfin, à Paris, la nette remontée des cours du pétrole profite notamment à Vallourec (+4%), toujours leader du SBF 120, mais qui profite surtout de rachats à bon compte après un rallye baissier.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI