Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Fin de semaine sur une note négative

Marché : Fin de semaine sur une note négative

tradingsat

(CercleFinance.com) - La dégradation des ventes de détail et du moral des ménages américains plombent les marchés européens ce vendredi après-midi, venant donc conforter les prises de bénéfices qui prévalaient dans la matinée.

Francfort dévisse de 1,3%, Madrid de 1,2%, Paris et Milan de 1%, Bruxelles recule de 0,8%, Zurich de 0,7%, Amsterdam de 0,5%, Londres de 0,4% et Lisbonne de 0,1%. Wall Street perd de son côté 0,2%.

Les ventes au détail ont diminué de 0,4% aux Etats-Unis en mars, après une progression de 1% en février, alors que les économistes anticipaient au contraire une petite hausse de l'ordre de 0,1% le mois dernier.

Réagissant à ces chiffres, Natixis indique s'attendre à un ralentissement des dépenses de consommation en termes réels au deuxième trimestre avec l'arrivée à expiration des baisses d'impôts sur le revenu et l'entrée en vigueur du gel automatique des dépenses ('séquestre').

De plus, le moral des ménages américains enregistre une chute bien plus importante que prévu en avril, à en croire l'indice de confiance 'UMich' qui ne ressort qu'à 72,3 en estimation préliminaire, alors qu'il était attendu proche des 78,6 de mars.

Toujours au sujet de l'économie américaine, les prix à la production industrielle ont reculé contre toutes attentes de 0,6% en mars, et les stocks des entreprises n'ont augmenté que de 0,1% au mois de février.

En Europe, Eurostat a fait part ce matin d'une augmentation de 0,4% de la production industrielle tant dans la zone euro que dans l'UE en février par rapport à janvier, alors qu'elle n'était attendue qu'en hausse de 0,2% par le consensus.

Du côté des valeurs, les SSII Capgemini (-4,2% à 34,2 euros) et Steria (-4,2% à 11,4 euros) essuient les plus forts dégagements à Paris, pâtissant des perspectives décevantes annoncées par leur homologue indien Infosys.

Santander recule de 4,8% à 5,3 euros à Madrid, tandis que la banque espagnole envisagerait de céder une participation dans son activité de gestion d'actifs pour l'aider à répondre à des besoins réglementaires en capitaux plus stricts en Europe, d'après le WSJ.

A Amsterdam, DE Master Blenders 1753 cède 0,2% à 12,1 euros, alors qu'un groupe d'investisseurs emmené par Joh A. Benckiser s'est finalement accordé pour lancer une OPA sur le groupe de thés et de cafés au cours de 12,5 euros.

Deutsche Telekom avance de 0,6% à 8,8 euros et surnage donc sur le DAX de Francfort, aidé par un renforcement de chances de succès de son offre de fusion entre sa filiale américaine T-Mobile USA et MetroPCS.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...